Page 20 sur 20

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : lun. 9 mai 2022 13:29
par Raaur
Tesla Model Y : dans l’enfer des réparations

Tout juste débarqué en Europe, le Model Y de Tesla semble présenter un défaut majeur : en cas d’accident, il serait difficile, pour ne pas dire impossible à réparer.

http://sam40.fr/lessence-a-indice-100-o ... en-france/

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : lun. 9 mai 2022 15:37
par mad max
tres ecolo.

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mer. 11 mai 2022 09:40
par jean-louis54
Je mets le bon article, d'autant plus que c'est très prometteur pour l'avenir! :troll:

https://www.presse-citron.net/tesla-mod ... parations/

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mer. 11 mai 2022 10:03
par Web
“L’utilisation de pièces de réemploi est contractuellement interdite par le constructeur”

encore un exemple typique du mec tout puissant qui se croit au-dessus des lois :roll:

Par contre "ouvrir sa documentation aux réparateurs moyennant paiement", quasi tous les constructeurs le font maintenant...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mer. 11 mai 2022 13:41
par Serge87
Les assureurs vont etre contents d'apprendre ca. Les cotisations vont flamber.

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : ven. 13 mai 2022 15:15
par Serge87
jean-louis54 a écrit :
mer. 11 mai 2022 09:40
Je mets le bon article, d'autant plus que c'est très prometteur pour l'avenir! :troll:

https://www.presse-citron.net/tesla-mod ... parations/
L'article n'est plus en ligne :moui:

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : ven. 13 mai 2022 15:20
par Serge87
Serge87 a écrit :
ven. 13 mai 2022 15:15
jean-louis54 a écrit :
mer. 11 mai 2022 09:40
Je mets le bon article, d'autant plus que c'est très prometteur pour l'avenir! :troll:

https://www.presse-citron.net/tesla-mod ... parations/
L'article n'est plus en ligne :moui:
On retrouve l'article de l'Automobile magazine en cache :

Accueil Occasions & Fiabilité

Nouvelles énergies
Tesla Model Y : impossible à réparer en cas d'accident ?

Alors qu'il débute sa carrière sur le sol européen, le Tesla Model Y n'inspire pas encore confiance pour ce qui est de l'après-vente. Car le réparer relève parfois d'une gageure...

Onéreuses à réparer, les Tesla souffrent de manière générale d'une mauvaise gestion de l'après vente. Alors qu'il commence sa carrière sur le sol européen, le Model Y pourrait pâtir plus que les autres modèles de cette faiblesse du réseau. Cet engin, à la fois fabriqué à Freemont (Californie), Austin (Texas) et à Berlin (Allemagne) dispose sous sa carrosserie de panneaux uniques à l’avant comme à l’arrière, à l’exception des modèles sortis de l’usine californienne, qui ne proposent le panneau qu’à l’arrière. Selon le peu d’informations délivrées par Tesla, ces panneaux remplaceraient environ 70 pièces à eux seuls, et apporteraient "une amélioration substantielle" dans le processus de fabrication de la voiture.

A lire aussi : Tesla deuxième marque automobile la plus chère à réparer !

Mais lors d’un choc, les grandes pièces de fonderie sont rarement réparables, il convient de tout remplacer : "Sur la partie avant, 8 procédures de réparation sont possibles contre 40 pour les modèles qui n’ont pas le panneau avant. L’inflation des coûts est indéniable, on parle de quelques heures de travail par rapport à des dizaines d’heures composées de déshabillage, de découpe, de peinture, etc" explique Thomas Alunni, le directeur de la carrosserie Lecoq, un établissement qui effectue autour de 1000 réparations de Tesla chaque année.

A lire aussi : les vraies autonomies du SUV électrique Tesla Model Y
Interdiction des pièces de réemploi

Une inflation des coûts à laquelle répond une indisponibilité chronique des pièces : "Nous avons aujourd’hui de tels problèmes d’approvisionnement que nous sommes obligés d’aller jusqu’à la limite de réparabilité de certaines pièces", reprend le dirigeant-carrossier, "or, les Tesla ont une sinistralité plus importante que les autres voitures. Les gens se font surprendre par la puissance, le couple ou l’Autopilot". Le manque de pièces détachées pourrait en partie être solutionné en utilisant les rares pièces d’occasion disponibles sur le marché. En France, tout garagiste a même l’obligation légale de proposer une alternative de réparation avec des pièces d’occasion à son client dès que l’auto n’est plus garantie. Mais chez Tesla, on est américain ! "L’utilisation de pièces de réemploi est contractuellement interdite par le constructeur, c’est une aberration" continue M. Alunni, "on a par exemple une pénurie de pare-chocs et on laisse les épaves partir avec vers les pays de l’Est. Cela va à l’encontre du bon sens", déplore-t-il. Un état de fait qui ne va pas qu’à l’encontre du bon sens, mais aussi de la loi.
Confrontation légale en Europe

Tout n’est évidemment pas à jeter avec Tesla, qui demeure à ce jour "une marque à la performance incroyable" pour M. Alunni : "Il existe des problématiques liées à un constructeur qui connait une très forte croissance, mais Tesla n’est pas non plus en décrochage total par rapport au reste de la planète automobile" tient à préciser le réparateur spécialiste des Ferrari, Lamborghini et autres marques de prestige. Si la marque américaine n’est pas "en décrochage", elle n’en demeure pas moins soumise aux mêmes règles que les autres sur les marchés d’Europe. La loi française est très claire, un garagiste est tenu de proposer un chiffrage de réparation en pièces d’occasion sur les véhicules dont la garantie est échue.

Ce point risque donc d’être tranché à plus ou moins brève échéance par un tribunal. Ce qui ne serait pas vraiment une première pour Tesla : en février 2021, l’association allemande du commerce et de la réparation automobile ZDK s’était plainte auprès de la Commission européenne du fait que Tesla empêchait les réparateurs indépendants d’accéder à sa documentation technique. Après un rappel à l’ordre, Tesla s’est pliée à l’injonction de mauvaise grâce, et réclame désormais aux réparateurs 30€ par heure de consultation voire 125€ s’il s’agit d’interroger un logiciel de diagnostic et de programmation. ZDK ne décolère pas et signale que Tesla, de par son attitude, est toujours hors des clous d’un point de vue légal.
Publié le 08/05/2022 Mis à jour le 08/05/2022 La rédaction

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mar. 17 mai 2022 03:59
par mad max
kermit_11 a écrit :
dim. 1 mai 2022 19:55
En partant du principe que tu recharges que sur des bornes hors domicile tu as rarement besoin du câble dans le coffre .
pour brancher au boulot, y en a besoin.

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mar. 17 mai 2022 05:37
par kermit_11
Tesla regarde surtout le service superchargeur, mais oui pour les petites bornes ça peut être complexe

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 2 juin 2022 08:19
par mad max
Musk ne veut plus du teletravail pour ses employés.
« revenez sur site ou quittez Tesla »

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 2 juin 2022 09:17
par Sylkill
Son petit côté esclavagiste de l'apartheid qui ressort ?

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 9 juin 2022 08:27
par mad max

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mer. 15 juin 2022 22:02
par mad max

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 16 juin 2022 07:57
par Web
Si l'erreur est humaine ça rend du coup leur IA tout à fait humaine :troll:

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 16 juin 2022 08:14
par bagodah
impliqué en veut pas dire fautif, sur le volume d'accident et de tesla aux US, je trouve pas le chiffre délirant.

Mais je pense pas être encore psychologiquement pret a accepter d'être la part d'erreur statistique acceptable d'un système autonome....

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 16 juin 2022 08:32
par mad max
bagodah a écrit :
jeu. 16 juin 2022 08:14
impliqué en veut pas dire fautif
et comment le savoir à partir de ce fait ?
https://plugavel.com/39548/car/tesla-do ... e-crashes/

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : jeu. 16 juin 2022 08:34
par Web
statistiquement leur système est quand même de loin le pire parmi tous ceux qui existent ... ;)

https://apnews.com/article/technology-b ... 5554847558

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mer. 29 juin 2022 18:30
par Raaur
Suite aux menaces de licenciement envers ceux qui veulent continuer à travailler depuis chez eux, les employés de Tesla reviennent sur place. Mais le fabricant de voitures électriques semble pris au dépourvu : il n’y a pas assez de place de parking, pas assez de tables de bureau et la connexion wifi est surchargée.

https://fr.businessam.be/employes-tesla ... _OChEkD3-0

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : lun. 4 juil. 2022 18:39
par mad max
Tesla a licencié 200 personnes en charge de l'autopilot.
https://www.capital.fr/auto/autopilot-t ... es-1440350

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mar. 2 août 2022 18:09
par mad max

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : ven. 5 août 2022 21:53
par Raaur
Model S Plaid disponible en France

Re: Tesla : l'électricité sportive

Posté : mar. 9 août 2022 16:56
par mad max
Hausse de tarifs pour le Cybertruck.
(je pensais sa production annulée)