Pollution

Nouveautés, voitures de sport actuelles et à venir
Répondre
Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20711
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54

Re: Pollution

Message par Dtcrt » mar. 24 oct. 2023 23:15

Grâce à Google et sa fantastique application Google Maps, le monde va mieux ! L'application a en effet permis d'économiser 1,2 millions de tonnes de CO2 grâce à l'utilisation de ses trajets économiques ! :bravo: :maitre:

Cela représente l'équivalent de 250.000 voitures thermiques, en un an d'utilisation, nous dit-on. :o :love:

Bon. Certes, Google a dépensé pour ce faire et autres activités 10.000.000 de tonnes de CO2 rien qu'en 2022. :neu: :bozo:

Mais tout de même, c'est beau ! :lol:

Excellente illustration de l'écologie 2023. 8-)

Publicité
 

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 43907
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08

Re: Pollution

Message par Web » mar. 21 nov. 2023 10:08

Le dernier rapport d’Oxfam révèle un écart considérable entre l’empreinte carbone des 1 % les plus riches et celui du reste de l’humanité. Selon l’ONG, les 1 % les plus riches (77 millions de personnes) seraient responsables de 16 % des émissions mondiales de CO2 en 2019, soit l’équivalent de l’empreinte carbone des deux tiers de l’humanité (5 milliards de personnes). Ces émissions des 1 % les plus riches sont parties pour être 22 fois plus élevées en 2030 que le niveau requis pour limiter le réchauffement à 1,5 °C défini dans l’accord de Paris.

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 43907
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08

Re: Pollution

Message par Web » lun. 27 nov. 2023 11:08

La pollution de l'air aux particules fines a provoqué le décès de 253 000 personnes dans l'Union européenne en 2021, selon un rapport de l'Agence européenne de l'environnement (AEE) publié vendredi 24 novembre. Un chiffre en hausse comparé à l'année 2020, au cours de laquelle 238 000 personnes étaient mortes prématurément des mêmes causes.

L'augmentation constatée entre les deux années s'explique par une exposition accrue aux polluants et par une légère hausse de la mortalité européenne, essentiellement due au Covid-19, explique l'AEE. La tendance reste cependant largement positive sur un plus long terme : entre 2005 et 2021, le nombre de décès prématurés imputables aux particules fines a diminué de 41%, souligne l'étude.

Publicité
 

Répondre