Historique automobile

Le coin des anciennes : infos, photos, historiques
Répondre
Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Historique automobile

Message par Raaur » lun. 19 déc. 2011 17:54

Des historiques comme celui-ci il en existe déjà sur internet mais à chaque fois je trouve qu'il manque quelque chose donc j'ai fait le mien. Il reprend les dates de l'arrivée soit sous forme de prototypes soit forme de commercialisation de certaines technologies. Ça permet de se rendre compte que une majorité des technologies utilisées de nos jours a été inventé avant la première guerre mondiale !
Cela permet aussi en cherchant bien de tordre le cou à certaines idées reçues sur qui à inauguré telle technologie et la plupart du temps on ignore réellement le vrai pionnier.

1ère Partie:

1545 : Le savant et mathématicien italien Girolamo Cardano décrit dans un traité le principe du cardan.

1588 : L'ingénieur italien Agostino Ramelli invente la pompe à palette. Elle est constituées de quatre palettes à 90°.

1673 : Christiaan Hutgens physicien, mathématicien et astronome hollandais et son assistant Denis Papin font la démonstration du déplacement d'un piston par l’explosion de poudre enflammé par une mèche après refroidissement des gaz le piston redescend .

1687 : Le belge Ferdinand Verbiest conçut la première maquette actionné par éolipyle. Un jet de vapeur frappe une roue à aube qui entraîne les roues arrière par des engrenages en bois. Elle sera présenté à l'empereur de Chine. Cela restera un jouet pour l'Empereur !

Image
1524638442 par Raaur, sur Flickr


1690 : Denis Papin améliore le système en remplaçant la poudre à canon par de la vapeur d'eau, le but est de soulever des charges.
Un peu d’eau est introduit dans le cylindre puis chauffée. De la vapeur d’eau est produite et pousse le piston que l’on bloque en haut. A ce moment , on arrête le chauffage et on
laisse la vapeur se recondenser. Ainsi le vide est créé dans le cylindre. Il suffit de débloquer le piston pour qu’il soit violemment poussé vers le bas du fait de la pression atmosphérique.

Image
Papinengine par Raaur, sur Flickr


1712 : C'est ce principe que Thomas Newcomen et son associé  Thomas Savery  prennent pour élaborer la première véritable machine à vapeur industrielle pour servir de pompe dans les mines. Une centaines de machines seront fabriquer en vingt ans.

1769 : Nicolas Cugnot ingénieur militaire a conçu et construit le premier véhicule automobile. C'est un fardier d'artillerie, véhicule servant à transporter les canons, cependant le fardier de Cugnot restera à l'état de prototype. C'est une machine à vapeur à deux cylindres à transmission avant qui se fait grâce à une roue à rochet. Il avait une autonomie de 15 minutes.

Image
1575 par Raaur, sur Flickr


1801 : Le savant Lebon dépose un brevet sur le principe d'un moteur basé sur l'expansion d'un mélange d'air et de gaz enflammé.

1801 : L'ingénieur anglais Richard TREVITHICK fait une démonstration d'un véhicule à vapeur capable de transporté huit personnes. L'engin sera détruit lors du deuxième essai. C'est le début d'un siècle d'automobile à vapeur. En 1804 il s'associe avec un propriétaire de forge et construit la première locomotive.

Image
a288cd9c3422eb24aa00fe8e4141578d par Raaur, sur Flickr

1807 : Isaac De Rivaz dépose un brevet sur le moteur à combustion interne fonctionnant au gaz de houille et évoquant l'allumage du carburant par un étincelle.

1823 : Samuel Brown invente le refroidissement du moteur par de l'eau, l'eau circule autour des cylindres et circule grâce à une pompe.

1827 : Le français Onésime PECQUEUR invente le différentiel.

1839 : L'américain Charles Goodyear découvre la vulcanisation de la sève d'hévéa qui donne le caoutchouc. Les roues des véhicules en seront entouré afin d'améliorer le confort.

1839 : Sir William Grove et Christian Friedrich Schoenbein construisent la première pile à combustible. Les première application se feront en 1960 par la NASA sur le projet Mercury grâce aux progrès de Francis T. Bacon en 1953.

Image
ExperienceGrove par Raaur, sur Flickr

1858: Le belge Étienne Lenoir reprend les travaux de Lebon et construit le premier moteur fixe à gaz . Il en dépose le brevet en 1860. Le moteur fonctionnait comme une machine à vapeur, le gaz était brûlé à l'extérieur du cylindre et ce n'est que son expansion qui se faisait dans celui-ci à chaque cycle, c'est donc un cycle à deux temps. Ce moteur avait aussi la particularité d'être à double effet. Un expansion de gaz se faisait sur chacune des deux faces du pistons !! En 1862 il construisit un unique prototype de tricycle.

1859 : Gaston Planté met au point la batterie rechargeable au plomb et acide.

Image
History-of-the-Battery-6 par Raaur, sur Flickr

1862 : Alphonse Beau de Rochas ingénieur civil français dépose un brevet sur le cycle quatre temps ce qui permet l'exploitation du moteur à combustion interne.

1873 : L'américain Brayton introduit des segments métalliques logés dans des gorges pour améliorer l'étanchéité des pistons.

1877 : La compagnie Deutz fondée par Otto et Langen créent le premier prototype de moteur à quatre temps fonctionnant au gaz et développant 0.3 ch à 180 tr/min. Gottlieb Daimler et Wilhelm Maybach sont parmi les ingénieurs qui travaillent pour l'entreprise. 50000 moteurs seront construits en 17 ans.

1881 : L'ingénieur Gustave Trouvé présente au Salon de Paris la première voiture électrique d'une autonomie de 40 km.


1883 : Daimler dépose un brevet d'embrayage par ressort à lames.

Image
daimler_brevet_emb_res_1883 par Raaur, sur Flickr

1884 : Edouard Delamare-Deboutville et Léon Malandrin construisent le premier véhicule à moteur à essence à quatre temps. C'est un monocylindre alimenté à l'essence légère.

Image
1548370158 par Raaur, sur Flickr

1885 : Karl Benz produit un tricycle à deux places propulsé par un moteur à essence à quatre temps. C'est un monocylindre de 462 cm3 et 1,1 ch à 700 tr/mn avec soupapes (non plus des valves) améliorant l'étanchéité et alimenté par un carburateur breveté deux ans plus tard. La direction est à crémaillère.
Cette même année il construit aussi la première moto.

Image
benz-patent-motorwagen par Raaur, sur Flickr

Image
Benz-gd_reitwagen par Raaur, sur Flickr

Image
Benz par Raaur, sur Flickr

1885 : Le technicien français Fernand Forest crée le carburateur à niveau constant et à flotteur plus fiable et plus facile à régler que ceux à mèche ( Delamare-Deboutteville ) ou à barbotage (Maybach ).

1886 : Après deux année de procédure Beau de Rochas récupère les droits sur son brevet du cycle à quatre temps. Le brevet de Otto est annulé.

1887 : Après avoir travaillé pour Edison et Siemens, Robert Bosch réalise un dispositif d'allumage par magnéto basse tension. Un an après le système sera utilisé par Daimler et De Dion-Bouton.

1888 : John Boyd Dunlop, vétérinaire écossais invente le pneumatique en collant des bandes caoutchouc sur une jante en bois de vélo et les gonfler avec de l'air. Un toile en coton cloué sur la jante vient protéger le caoutchouc, il dépose en le brevet.

1889 : Daimler met au point le premier bicylindre en V ouvert à 20°. Il cube 565 cm3 et 1,5 ch à 700 tr/min soit bien plus que la plupart des concurrents pour poids de seulement 80 kg. Il utilise encore des tubes de platine pour l'allumage. Une licence de fabrication sera vendu à Panhard-Levassor et Peugeot.

Image
daimle10 par Raaur, sur Flickr
Modifié en dernier par Raaur le sam. 23 nov. 2013 17:27, modifié 3 fois.

Publicité
 

Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20643
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54
Voiture(s) : VAG

Re: Historique automobile

Message par Dtcrt » lun. 19 déc. 2011 19:44

Oui m'enfin c'est quand même bien benz et compagnie qui a initié réellement tout ce qui a suivi. :geek:

Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20643
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54
Voiture(s) : VAG

Re: Historique automobile

Message par Dtcrt » lun. 19 déc. 2011 19:51

Le véritable inventeur n'est-il pas celui qui sait exploiter l'idée ? Inventer c'est bien, exploiter l'invention, c'est mieux. :D

Bref. C'est histoire de jouer sur les mots. J'espère que Raaur aura à coeur de continuer sa petite chronologie, car il y a eu des inventions captivantes à venir après. :oui:

SCAPE
Club AS
Messages : 718
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:41
Voiture(s) : 2, à 3 pédales ...

Re: Historique automobile

Message par SCAPE » lun. 19 déc. 2011 20:15

:bravo: Raaur.
Tu nous as de nouveau pondu un topic très intéressant et bien utile.
J'aime te lire. ;)

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » lun. 19 déc. 2011 23:20

Dtcrt a écrit :Le véritable inventeur n'est-il pas celui qui sait exploiter l'idée ? Inventer c'est bien, exploiter l'invention, c'est mieux. :D
C'est d'ailleurs bien ça le problème de quelques génies!! Avoir une excellente idée souvent beaucoup trop tôt et d'être incapable de dépasser l'état de prototype ou de petites séries. :|

La suite bientôt.

enzo94
Messages : 513
Enregistré le : ven. 25 févr. 2011 17:02
Voiture(s) : TVR S2 1990

Re: Historique automobile

Message par enzo94 » lun. 19 déc. 2011 23:47

Raaur a écrit : 1827 : Le français Onésime PECQUEUR invente le différentiel.
En effet c'est bien PECQUEUR qui a déposé le brevet, cependant le principe était connu bien avant et utilisé dans les horloges.

D'autre part je n'ai rien vu sur les boîtes de vitesse et les freins. Je suis d'accord avec toi sur le fait que la majorité des inventions ont eu lieu avant la première guerre mondiale. Mais ça serait cruel de dire que depuis il ne sait rien passer, par exemple le Torsen, la caisse auto-porteuse, le moteur porteur,...

Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20643
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54
Voiture(s) : VAG

Re: Historique automobile

Message par Dtcrt » mar. 20 déc. 2011 00:06

Mais attennnnnnnd ! La suite bientôt il a dit ! :grr:

enzo94
Messages : 513
Enregistré le : ven. 25 févr. 2011 17:02
Voiture(s) : TVR S2 1990

Re: Historique automobile

Message par enzo94 » mar. 20 déc. 2011 10:56

Dtcrt a écrit :Mais attennnnnnnd ! La suite bientôt il a dit ! :grr:
Pardon je n'avais pas vu :P

Avatar du membre
Nico_le_Normand
Club AS
Messages : 4625
Enregistré le : jeu. 10 mars 2011 18:48
Voiture(s) : Peugeot Boxer 2500D

Re: Historique automobile

Message par Nico_le_Normand » mar. 20 déc. 2011 11:09

J'étais à 1.000 lieues de savoir que le cardan devait son nom à celui d'un inventeur italien !

Avatar du membre
scatman
Messages : 501
Enregistré le : jeu. 21 mai 2009 13:00
Voiture(s) : moto

Re: Historique automobile

Message par scatman » mar. 20 déc. 2011 13:53

Pour les parisiens, le musée des arts et métiers de paris, regroupe une belle expo sur toutes les évolutions technologiques motorisée, entre autres, avec des objets en rapport, des moteur. Ca vaut le coup d'y aller.

kleyamolas
Club AS
Messages : 2363
Enregistré le : mer. 20 mai 2009 07:10
Voiture(s) : Octavia 3 RS combi 220 ch

Re: Historique automobile

Message par kleyamolas » mar. 20 déc. 2011 22:28

Merci Raaur

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » mar. 20 déc. 2011 22:51

enzo94 a écrit :D'autre part je n'ai rien vu sur les boîtes de vitesse et les freins. Je suis d'accord avec toi sur le fait que la majorité des inventions ont eu lieu avant la première guerre mondiale. Mais ça serait cruel de dire que depuis il ne sait rien passer, par exemple le Torsen, la caisse auto-porteuse, le moteur porteur,...
Pour l'instant ça s'arrête à 1889 alors les freins et les boites de vitesses!! :hum:

Le freinage de la Benz de 1893: :green: pas de grande révolution pour l'instant!!
Image
benz1893fd7 par Raaur, sur Flickr
Modifié en dernier par Raaur le sam. 23 nov. 2013 16:57, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » jeu. 22 déc. 2011 15:59

  La France est alors à la pointe de l'automobile, comme le montrent les chiffres de production du début du siècle. En 1903, la France produit 30 204 voitures, soit 48,77% de la production mondiale, contre 11 235 aux États-Unis. Les rares automobiles d'origine américaine sont les modèles des frères Duryea ou encore des frères Aperson. Les Britanniques (9 437), les Allemands (6 904), les Belges (2 839) et les Italiens (1 308) sont les autres pays producteurs. Peugeot, Renault et autres Panhard ont déjà des points de vente aux États-Unis. La France compte 30 constructeurs automobiles en 1900, 57 en 1910 et 155 en 1914. Aux États-Unis, on comptait 50 marques en 1898 et 291 en 1908.

http://comiteducentenaire.over-blog.com ... 32738.html

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » ven. 23 déc. 2011 19:20

1890 : Sur une idée de Daimler, Benz construit le premier quatre cylindres en ligne de 2.4l développant 5 ch. Un deuxième modèle de 6.0l et 12 ch à 390 tr/min sera utilisé sur des bateaux.

1891 : Les frères Michelin invente le pneumatique démontable, le pneumatique et la chambre à air sont indépendants facilitant les réparations. Pour démontrer la supériorité de leur invention ils s'inscriront sur la première course automobile en 1895 un Paris-Bordeaux-Paris effectué avec une Peugeot.
Jusqu'à l'invention des tringles métalliques les pneumatiques seront visser sur les jantes.

1893 : Karl Benz ajoute un papillon d'accélérateur à son carburateur afin de pouvoir gérer la vitesse de rotation avant cela c'était gérer avec l'avance à l'allumage ou un frein à l'échappement.

1893 : Claude Bonjour dépose le brevet sur la description d'une commande de soupapes desmodromique puis d'autres en 1899. La première utilisation se fera par la marque de moto anglaise Arnott en 1910.

1894 : Robert Bosch améliore la bougie d'allumage mais elle sera mieux utilisé lors de la création de la magnéto haute tension en 1902 bien plus efficace. Cela permet de réglé un souci majeur du moteur à combustion interne qu'est l'allumage.

Image
56 par Raaur, sur Flickr

1894 : Un constructeur américain Balzer construit un quadricycle muni du premier moteur en étoile rotatif. En effet le vilebrequin est fixe et c'est tout le bloc moteur qui tourne autour. La Balzer utilisa un 3 cylindres. Cette architecture sera repris par les firmes françaises Clerget et Gnome pour des moteurs d'avions.

Image
smithcontest2-446x350 par Raaur, sur Flickr

Image
pmfNrrWkOX par Raaur, sur Flickr

1897 : Benz développe un bicylindre à plat à pistons opposés, le Kontramotor. Deux pistons se font face et travaille en opposition, chacun mené par un vilebrequin. Plusieurs modèles de 1.7l à 5.4L développant jusqu'à 20 ch seront produits jusqu'en 1902.

1897 : Mors présente une voiture motorisée par un quatre cylindres en V ouvert à 45° de 6 ch conçu par Brasier. Les soupapes d'admissions ne sont plus automatique (ouverte par la dépression du piston) mais commandé, les culasses sont à refroidissement liquide et les cylindres par air, le graissage se fait par carter sec et l'allumage est à rupteur.

1898 : Porsche est embauché chez Lohner. Il y développe l' Elektromobil dont un moteur électrique Egger de 2.5cv à 120 tr/min est placé dans chaques roues avants. L'autonomie de seulement 65 km n'était pas vraiment un problème puisque le moteur électrique était très fiable.

Image
yalOayekbt par Raaur, sur Flickr

1898 : Wilhelm Maybach conçoit le radiateur en nid d'abeille. Il devient finalement presque la norme sur les véhicules à refroidissement par eau.

1898 : La plupart des voitures ayant un moteur avant et des roues motrices arrières ont leur boite de vitesse accolée juste derrière le moteur. Mais pour des raisons de répartition des masses il est plus intéressant de mettre la boite de vitesse accolée au pont. Un autre avantage qui en résulte est que l'arbre de transmission tourne certes plus vite mais doit transmettre moins de couple. Ce sera De Dion qui utilisera en premier se système en 1898.

Csonka
Image
vxISekr8CM par Raaur, sur Flickr

Cette technologie sera développé par l'ingénieur hongrois Janos Csonka mais sera peu utilisée avant la seconde guerre, seuls Stuzt, Bugatti et Skoda le feront. Après 1945 le système transaxle ne sera pratiquement utilisé que par des marques italiennes comme Lancia, Ferrari, Alfa Roméo et Maserati. On notera que Porsche l'utilisera sur ses 924, 944, 928 et 968 et que seul la Nissan la montera sur une quatre roues motrices avec sa GTR.

Pour ce qui est de l'embrayage il peut être soit accolé au volant moteur soit au niveau de la boite.

Porsche 944 :
Image
lBiTFlpbYU par Raaur, sur Flickr

1898 : Louis Krieger implante des stations de recharge dans la ville de Paris pour ses voitures. Il était possible soit de recharger ses batterie soit de les échanger avec des batterie déjà changée. Ces voitures équipèrent la majorité des taxis jusqu'en 1909 grâce à leur faible coût d'utilisation et leur grande fiabilité.

Image
3-voiture-electrique par Raaur, sur Flickr

Ce véhicule de 1,1 tonne dont 350 kg de batterie avait une vitesse de pointe de 24 km/h et une autonomie de 60 km qui sera porté jusqu'à 90 km. Deux moteurs de 10 ch entraînaient les roues avant.

1898 : Decauville présente la Voiturelle avec un inédit système de suspension avant indépendante avec un seul ressort à lames transversal et amorti par des tubes hydrauliques. Elle possède aussi un démarreur et un éclairage électrique bien avant celui de Cadillac. La boite de vitesse est à deux rapports dont le deuxième en prise directe.

Image
MRtqCnX6FR par Raaur, sur Flickr

1899 : Louis Renault brevête le système boite-pont permettant de se passer des transmission à chaîne ou à courroie entre le moteur et la boite. Elle possède aussi une prise direct. Cette boite de vitesse comporte trois rapports et une marche arrière et le changement de vitesse se fait par baladeur.

1900 : La firme américaine Duryea  sort un modèle équipé d'un 3 cylindres en ligne avec soupapes rotatives.

1900 : Louis Bonnevile invente la transmission automatique à trains épicycloïdaux. Jusqu'à présent utilisé seulement sur les bateaux elle sera vraiment exploitable sur automobiles après l'invention du coupleur hydraulique par Hermann Föttinger en 1908.
Modifié en dernier par Raaur le sam. 23 nov. 2013 17:12, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Bertrand
Club AS
Messages : 5244
Enregistré le : jeu. 21 mai 2009 13:04
Voiture(s) : A pied

Re: Historique automobile

Message par Bertrand » ven. 23 déc. 2011 20:25

j apporte ma petite contribution :
http://lieuxdits.free.fr/logauto.html

Anthony
Club AS
Messages : 647
Enregistré le : sam. 27 juin 2009 15:41
Voiture(s) : 147GTA

Re: Historique automobile

Message par Anthony » ven. 23 déc. 2011 21:10

et la jamais contente? elle date de quand?

Avatar du membre
catman14
Messages : 322
Enregistré le : lun. 8 juin 2009 14:41
Voiture(s) : 1.6 K-Series Red Top

Re: Historique automobile

Message par catman14 » sam. 24 déc. 2011 00:18

Raaur, ton sujet est super interessant,comme dit Scape, c'est un plaisir de te lire.
Certains,dont je tairais les noms, feraient mieux de nous sortir des sujets qui sortent de l'extraordinaire, que de nous raconter des conneries sur certains topics.
Raaur, j'ai une revue sur l'evolution de l'automobile à nos jours.
Il fallail oser le faire, et tu l'a fait, :bravo:
Catman

Web
Administrateur
Messages : 39562
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Historique automobile

Message par Web » sam. 24 déc. 2011 11:20

super sujet en effet, que seul raaur pouvait lancer :green: :top:

j'attire juste l'attention sur le fait qu'il ne doit pas s'agir d'un copié-collé d'un autre site :ange:

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » sam. 24 déc. 2011 16:20

Web a écrit :j'attire juste l'attention sur le fait qu'il ne doit pas s'agir d'un copié-collé d'un autre site :ange:
Le but au départ avec un ami était de savoir qui a lancé telle technologie. Et l'on s'est vite aperçu que la plupart des sites indique celui qui l'a commercialisé avec succès alors que c'est souvent beaucoup plus ancien. Et ces premier "breveteur" car souvent ce ne sont que des brevets ou prototypes sont complètement oubliés.
J'ai eu l'idée de vraiment chercher quand sur un autre topic on avait parlé du calage variable et la plupart dise Honda alors que si l'on cherche bien c'est Mercedes en 1903!! Je me suis pris au jeu depuis quelques semaines et après avoir fait une listes de technologies qui sont maintenant assez courante j'ai cherché à savoir qui avait un l'idée en premier même si cela n'a pas fonctionner ou eu du succès à l'époque.

Encore quelques surprise à venir.

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » mer. 28 déc. 2011 13:48

Véhicules pétroleo-électrique ou mixte.

Dans la fin du XIXème siècle ce sont les voitures à vapeur et celles électriques qui ont le plus de succès. En effet la vapeur même si complexes et contraignant à utiliser à l'avantage d'avoir un carburant (bois) que l'on peut se produire soit même. L'électricité à l'avantage d'être fiable et facile à conduire (pas de boite de vitesse) mais à une très faible autonomie. Le moteur essence est facilement et rapidement ravitaillé mais manque encore de souplesse et de fiabilité.

1890 : L'américain W.H. Patton à l'idée d'accoupler un moteur à gaz source d'autonomie et un moteur électrique source de souplesse et de simplicité. La dynamo recharge directement (hybride série) des accumulateurs qui alimente un moteur électrique.

1896 : Les britanniques H. J. Dowsing et L. Epstein combinent aussi aussi un moteur essence et un moteur électrique mais de façon parallèle. Le surplus de puissance du moteur fait tourner une dynamo qui recharge les accumulateurs. Le véhicule peut être propulsé par un des deux moteurs soit les deux (hybride parallèle).

1898 : L'espagnol Emilio de la Cuadra fonde un entreprise de fabrication d'automobile et de camion. En plus de sa gamme il étudia une voiture hybride mais des problèmes d'accumulateurs en empêcha la commercialisation.

Image
cuadra par Raaur, sur Flickr

1899 : Les belges Henri et Nicolas Pieper commercialise une hybride parallèle avec un moteur essence de 3,5 ch et un moteur électrique de 2,5 ch. La puissance était transmise par une boite à deux rapports et une embrayage magnétique. Un levier permettait de choisir son mode : le premier permettait de démarrer le moteur thermique avec la dynamo, un autre permettait de rechargeait le batterie lors du freinage et une autre pour utiliser les deux moteurs en même temps.

Image
Pieper-voiturette par Raaur, sur Flickr

Image
pieper-patent-400b par Raaur, sur Flickr

Les brevets seront vendu à la firme Auto-Mixte qui vendra des voitures et des bus jusqu'à 1912. De 1912 à 1914 c'est la firme Pescatore qui continua la production.


1900 : Lohner-Porsche fabrique à un seul exemplaire la Elektro-Rennwagen dont les quatre roues sont équipé de moteur électrique. Les 1800 kg de batterie vont à l'encontre des performances.

Image
1IboTshtO8 par Raaur, sur Flickr

Donc pour éviter d'emporter autant de batterie Porsche monte un générateur sur le véhicule, en fait un moteur essence tournant à régime fixe et produisant de l'électricité pour les quatre moteurs électriques. Les batteries peuvent démarrer le moteurs essence.
La voiture sera produite à 300 exemplaires jusqu'en 1906 mais cette technologie ne rencontra pas le succès à cause du poids et de la concurrence du moteur essence de plus en plus fiable et performant.

Image
v4z0RaBBme par Raaur, sur Flickr

Image
dPcFNK90rO par Raaur, sur Flickr

Le brevet sera vendu à Emile Jellinek (concessionnaire Daimler à Nice) en 1906 qui l'adaptera à des camions et des bus sous le nom de Mercedes Mixte.

Image
AUTO-MIXTE1905-06IMG1222 par Raaur, sur Flickr

D'autres constructeurs comme Champrobert, Tilling-Stevens , Jenatzy, Krieger, Mildé et Fisher construirent des véhicules mixtes.
Pour des raisons de coût et d'endurance des accumulateurs les automobiles mixtes seront abandonné.


1969 : La technologie sera reprise par GM avec le projet XP-883. Un bicylindre de 600 cm3 alimentant des batteries. Le moteur électrique pouvait tourner seul jusqu'à 16 km/h.
Image
gm_xp883_hybrid par Raaur, sur Flickr

http://www.finkbuilt.com/static/images/ ... dpage1.jpg

http://www.finkbuilt.com/static/images/ ... dpage2.jpg


http://www.automania.be/fr/auto/automob ... toire.html
Modifié en dernier par Raaur le sam. 23 nov. 2013 17:19, modifié 1 fois.

Web
Administrateur
Messages : 39562
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Historique automobile

Message par Web » mer. 28 déc. 2011 14:09

Raaur a écrit : J'ai eu l'idée de vraiment chercher quand sur un autre topic on avait parlé du calage variable et la plupart dise Honda alors que si l'on cherche bien c'est Mercedes en 1903!! Je me suis pris au jeu depuis quelques semaines et après avoir fait une listes de technologies qui sont maintenant assez courante j'ai cherché à savoir qui avait un l'idée en premier même si cela n'a pas fonctionner ou eu du succès à l'époque.

Encore quelques surprise à venir.
et bien bravo et merci ! :top:

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » ven. 30 déc. 2011 14:18

Après l'intermède pétroleo-électrique on continue.

1900 : Après un brevet déposé par Junkers et Oechelhausser en 1892 pour un moteur au gaz, c'est la firme Gobron-Brillié qui rachète le brevet en 1898. Ils produiront un bicylindre à pistons opposés à 4 temps de 2,3l de 8 ch puis des 4 et 6 cylindres jusqu'en 1923. Dans chaque cylindre deux pistons se déplacent de façon opposé. La chambre de combustion était faite par les deux pistons se retrouvant aux point mort haut.

Image
Gobron_engine_(Autocar_Handbook,_Ninth_edition) par Raaur, sur Flickr

Le moteur bicylindre sera combiné pour en faire un 8 cylindres en X de 50 ch en 1908.
Image
Gobron_730 par Raaur, sur Flickr

Ce type d'architecture sera repris par Junkers et Napier pour des moteurs de sous-marins ou de bateaux mais en version diesel 2 temps avec des versions avec 24 cylindres er donc 48 pistons.

http://perso.numericable.fr/nemorin.cau ... ation.html

1901 : L'ingénieur Arthur Kreps brevète le système de suspension moteur à trois points pour la marque Panhard et Levassor sur leurs moteurs d'avion. En 1903 ils sont les premiers à utiliser des blocs moteur en aluminium et inaugure les trois soupapes par cylindre.

1901 : Jusqu'en 1901 les conducteurs ce fournissait en essence à la pharmacie !! Le stockage de l'essence étant jugé trop dangereux le norvégien John J. Tokheim imagine donc une cuve enterré et relié à une pompe à essence de son invention qu'il place derrière son atelier. Ce sera la première pompe à essence.

1901 : L'ingénieur américain Cooley dépose un brevet pour une machine à vapeur à pistons rotatif. Le piston est mis en mouvement pas une denture centrale. En 1908 l'anglais Umpleyby reprend l'invention de Cooley et en fait un moteur à combustion interne. Le moteur sera abandonné à cause des soucis d'étanchéité.

1902 : Panhard et Levassor sortent le moteur Centaure premier moteur à être équilibré après des études de l'ingénieur Arthur Kreps. Une autre première ce 4 cylindres est à 4 soupapes par cylindre de 2,4l à 8,6l développant de 6 à 30 ch à 750 tr/min. Il est aussi équipé du nouveau carburateur automatique avec l'arrivée d'essence régulé par une membrane et un pointeau et comporte un circuit de ralenti. La gestion de l'accélération est bien plus facile avec une commande d'accélération et non plus un étranglement de l'admission et/ou un obturateur d'échappement.

Image
panhard7 par Raaur, sur Flickr

1902 : Frederik W. Lanschester ingénieur anglais et constructeur après avoir déposé des brevets sur l'accéléromètre, les trains épicycloïdaux dépose un brevet sur le frein à disque. Le modèle 18 HP en sera équipé en option. Le plus gros problème était les plaquettes en cuivre qui produisaient un bruit strident occasionné par la friction des deux métaux et qui s'usaient rapidement.

1902 : La Mercedes Simplex Rennwagen 60 motorisée par un 4 cylindres de 9,2l de 90 ch à 1060 tr/min a la première distribution variable. Le système est manuel (le conducteur pouvant faire varier la levée au moyen d'un levier de commande). 

Image
distv15 par Raaur, sur Flickr

1903 : Clément ADER ingénieur aéronautique développe le premier moteur V8 conçu pour faire la course Paris Madrid. C'était un moteur modulaire puisque il était l'assemblage de deux V4 lui-même deux V2. L'alésage de 80 mm et la course de 90 mm était commun ce qui donne un V8 de 3.6l développant 20 ch.

Image
AderV8engine1903 par Raaur, sur Flickr

Le premier commercialisé sera celui de De Dion-Bonton en 1910. Un V8 de 6,1l de 35 ch.

Image
Dion_V8_1908 par Raaur, sur Flickr

Lors d'une exposition à New York en 1912 Henry M. Leland fondateur de Cadillac en achète un exemplaire du V8 De Dion-Bouton dans une version de 14,7l pour s'en servir de base de développement.

1903 : La marque hollandaise Spyker produit la première voiture avec un 6 cylindres en ligne de 8,7l (120x128) de 60 ch dessiné par Joseph Valentin Laviolette et une transmission aux quatre roues.

Image
Spyker_08 par Raaur, sur Flickr

1903 : La firme française Charron, Girardot et Voigt (CGV) propose sur une voiture de course le premier 8 cylindres en ligne. Un bloc de 7.2l développant 50 ch et avait la particularité de n'avoir pas de boite de vitesse seulement un embrayage pour le départ !

1903 : Les allemands de Fichtel & Sachs invente le roulement à billes. Cette même année les français Malicet et Blin en dépose aussi le brevet.

1903: Le firme américaine Marmon crée un 4 cylindres en V de 20 ch à partir de son V2 modulaire à refroidissement par air avec soupapes en tête et commandées mécaniquement et lubrification sous pression (pompe). Il équipera le modèle B construit à 25 exemplaires.

Image
Marmon-Engine par Raaur, sur Flickr

En 1905 Marmon développera aussi un expérimental V6 de 65 ch jamais commercialisé et un V8 suivra en 1907.

1905 :  Alfred Büchi dépose un brevet sur le turbocompresseur. La première application est d'Auguste Rateau sur moteur d'aviation Lorraine-Dietrich en 1915. Il tournait à 30000 tr/min et avait un taux de compression de 2. La turbine recevait des gaz d'échappement de 750°C était en acier-tungstène. En 1918 il sera montée de série sur le V12 de 22.1l puis abandonné car trop fragile. Cela permettait au Breguet XIV d'atteindre les 5000 m d'altitude.
Modifié en dernier par Raaur le sam. 23 nov. 2013 17:26, modifié 1 fois.

enzo94
Messages : 513
Enregistré le : ven. 25 févr. 2011 17:02
Voiture(s) : TVR S2 1990

Re: Historique automobile

Message par enzo94 » ven. 30 déc. 2011 14:48

Encore bravo :bravo:

C'est fou ce que Panhard Levassor a inventé et/ou imaginé. Dommage que cette marque est disparu (en 1965 si je ne me trompe pas) car leur voiture était très décalé. Le bruit d'une CD bicylindre c'est quand même sympa
Raaur a écrit : 1903 : Clément ADER ingénieur aéronautique développe le premier moteur V8 conçu pour faire la course Paris Madrid. C'était un moteur modulaire puisque il était l'assemblage de deux V4 lui-même deux V2. L'alésage de 80 mm et la course de 90 mm était commun ce qui donne un V8 de 3.6l développant 20 ch.

Image

Le premier commercialisé sera celui de De Dion-Bonton en 1910. Un V8 de 6,1l de 35 ch.
Justement vu que tu t'intéresse à l'histoire automobile, j'avais lu quelque part que la manière de concevoir le V8 entre l'Europe et les Etats unis étaient différentes. En effet les européens envisageaient le V8 comme 2 x V4 accouplé alors que les américains voyaient cela comme 2 x L4. As tu eu l'occasion de lire la même chose (je crois que ça change les choses en terme d'allumage et d'équilibrage)

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » ven. 30 déc. 2011 18:56

Je ne sais pas mais ça me parait plus logique de considérer un V8 comme de 4 cylindres en ligne. C'est vrai qu'en question d'ordre d'allumage ça doit changer des choses surtout pour ceux qui utilise la désactivation des cylindres. Ça dépend aussi du sens dans lequel tourne le moteur.

1-6-2-5-8-3-7-4 Ou 1-5-4-8-6-3-7-2 ( Ford )
1-5-4-2-6-3-7-8 ( Mustang )
1-8-4-3-6-5-7-2 ( Land Rover, Chevrolet, BMW )
1-2-7-3-4-5-6-8 (Jaguar)

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7402
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 323i et 2002

Re: Historique automobile

Message par Raaur » jeu. 5 janv. 2012 20:06

Fardier du Cugnot: 1769
Moteur Otto fonctionnant au gaz.

La première Benz de 1,1 ch.
Première moto.

Publicité
 

Répondre