Observatoire : le 17 Novembre

Nouveautés, voitures de sport actuelles et à venir
Répondre
Avatar du membre
cjy
Club AS
Messages : 2180
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 11:29
Voiture(s) : M3 e36 - 996 4S

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par cjy » mar. 27 nov. 2018 12:17

Mauvais endroit, c'est certain car la manifestation était interdite sur les Champs-Elysées.
Je ne me permettrai pas de juger le travail des CRS, trop facile de faire de la démagogie.

Publicité
 

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39758
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Web » mar. 27 nov. 2018 12:54

cjy a écrit :
mar. 27 nov. 2018 12:17
Mauvais endroit, c'est certain car la manifestation était interdite sur les Champs-Elysées.
Oulah... Mais ce n'est pas une manif justement... :nana:

Avatar du membre
cjy
Club AS
Messages : 2180
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 11:29
Voiture(s) : M3 e36 - 996 4S

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par cjy » mar. 27 nov. 2018 14:30

Oups :hum:

Et finalement vu le bazar que cela semblait être seulement 24 blessés dont 5 policiers ça reste peu.

N'empêche qu'avec les armures dont dispose les CRS et les gendarmes mobiles, j'ai le sentiment que certains casseurs ( je ne parle pas de manifestants ou de gilets jaunes ) ne devaient pas être si innocent que cela pour les blesser.

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 705
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par jean-louis54 » mar. 27 nov. 2018 14:53

Un récit vu de l'intérieur, intéressant et qui permet de comprendre pourquoi l'avancée des forces de l'ordre a été si difficile. Et surtout, des chiffres (10 blessés dans une seule compagnie alors que le bilan officiel parle de 5 blessés au total, on parle de milliers de manifestants déchainés alors que là aussi, si on part des chiffres officiels de 5000 personnes sur les champs, une grande partie était pacifique au vu des images) en totale contradiction avec le discours officiel. Sur la base de ce témoignage je comprends mieux la lenteur du rétablissement de l'ordre face à une masse de manifestants hostiles cachés dans un nombre plus grand de manifestants pacifiques, ce qui ne s'expliquait pas vraiment face à 500 ultras casseurs qu'ils soient de gauche ou de droite.

« L’avenue était recouverte de pavés, de mobiliers urbains, de barricades enflammées. Je constatais une scène effroyable sous mes yeux. Je n’avais jusqu’alors jamais connu une telle situation. »

Le brigadier-chef Alexandre F., 32 ans, commandait une des sections de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI) de la Seine-Saint-Denis basée à Aulnay-sous-Bois. Sa compagnie, spécialisée dans le maintien de l’ordre en cas de violences urbaines ou d’émeutes, a été appelée en renfort, samedi 24 novembre, vers 13h30, sur les Champs-Elysées où dès 10h30 des violences étaient commises par des casseurs vêtus de gilets jaunes auxquelles répliquaient les forces de l’ordre par des premières grenades lacrymogènes.

Dans son rapport que nous avons pu consulter en exclusivité, ce policier expérimenté fait état d’une situation extrêmement difficile, bien plus que certains observateurs ont pu décrire. La mission de sa section, forte de 20 hommes, est alors « de repousser les manifestants pour dégager les barricades et de maintenir à distance les individus les plus violents ». Une avancée, en formation serrée, rendue difficile par les jets de projectiles et de mortiers.

« Nous faisions face à des individus qui arrachaient des barrières de chantier, tandis que d’autres, masqués et cagoulés, enlevaient des pavés et constituaient des barricades », relève le gradé. Ses hommes essuient des « jets de fumigènes, de boules de pétanques, de pots de fleurs, de boulons et de morceaux de gravats ».

Durant leur intervention sur les Champs-Elysées, les CSI se sont retrouvées encerclées et isolées par les manifestants, les unités mobiles se repliant suite à un manque de munitions, toujours selon le rapport. La section d’Alexandre F se retrouve alors « face à une foule hostile », qui se « rapproche dangereusement » de celle-ci. « Les manifestants comprenaient que nous étions seuls. (….) L’ordre a été donné de faire un repli, car nous ne pouvions faire face à ses milliers de manifestants révoltés et déchaînés », affirme le brigadier-chef.

Les barricades entassées sur l’avenue ne peuvent être traversées que par des goulets d’étranglement. « Nous nous trouvions les uns sur les autres pour passer les barrières. Durant notre repli difficile, les manifestants nous chargeaient. J’entendais leurs hurlements. J’observais le ciel et constatais impuissant, un nombre non quantifiable de projectiles nous tomber dessus. Les nuages de gaz très épais et puissant mélangés au lacrymogène, provoquaient notre désorientation et étouffement. »

Deux engins incendiaires sont alors lancés par les manifestants, dixit le rapport. « Ils cherchaient à nous blesser très gravement. L’un d’entre eux n’a pas explosé », note le brigadier-chef. Alors que le gradé pour contenir le repli de sa section fait usage d’une DMP, cette grenade de désencerclement controversée, il voit « un pavé arriver à grande vitesse » sur sa droite qu’il ne peut « esquiver ». » « J’ai été impacté au menton et ressenti une vive douleur. Du sang coulait en quantité et je recevais à nouveau une pierre sur ma main gauche me faisant lâcher mon collègue porteur du bouclier. Je me sentais fébrile et désorienté », relate le policier.

Le gradé est alors allongé derrière des plots de bétons anti-stationnement afin que l’on puisse réaliser les gestes de premier secours. « L’ambiance était extrêmement tendue et je commençais à tourner de l’œil et à frissonner », poursuit-il. Trois fonctionnaires en civil du commissariat central du XIVe arrondissement prennent alors en charge le blessé et se replient sous un porche d’immeuble. Mais une pluie de projectiles les oblige à quitter leur abri de fortune pour essayer de se rapprocher d’un poste de commandement de CRS. Le brigadier-chef entouré d’un commissaire CRS et des trois civils tentent alors de rejoindre les sapeurs-pompiers. « Je commençais avoir des vertiges et le sang coulait sur mon visage. J’en avais plein les mains et la peur m’envahissait. Nous évitions de justesse plusieurs projectiles qui s’écrasèrent à proximité. »

Finalement Alexandre F sera pris en charge par les sapeurs-pompiers de Pantin (Seine-Saint-Denis) et transporté à l’hôpital Bégin. Le médecin des urgences constatait une plaie ouverte de trois centimètres, assez profonde, qu’il suturait de plusieurs points.

Au total 10 fonctionnaires ont été blessés au sein de la CSI de Seine-Saint-Denis par des jets de projectiles sur les Champs-Elysées. Plus d’une centaine de grenades lacrymogènes et environ 150 grenades de désencerclement ont été utilisées lors de l’intervention de la Compagnie.

Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint du d’Alliance, syndicat majoritaire chez les gardiens, réagit aux violences dont ont été victimes les policiers.

« Nos collègues ont été confrontés à une violence inouïe et malgré le manque d’effectif ont fait preuve d’un grand sang froid et de professionnalisme. Les poignées de main d’un ministre de l’Intérieur et les engagements d’un président de la République ne peuvent plus suffire. Ce qu’attendent nos collègues aujourd’hui, c’est que ceux qui nous dirigent leur donnent davantage de moyens (effectifs, matériel…) pour faire le boulot. Les policiers demandent de meilleures conditions de vie et de travail. Un minimum quand on dit vouloir les soutenir. »

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39758
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Web » mar. 27 nov. 2018 15:59

"Les poignées de main d’un ministre de l’Intérieur et les engagements d’un président de la République ne peuvent plus suffire. "

Ah ouais ?

Renzo
Messages : 114
Enregistré le : mar. 3 juil. 2018 09:25
Voiture(s) : asics

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Renzo » mar. 27 nov. 2018 16:54

Bin faut dire qu'avec leur tenue sombre et la fumée, les gars d'en face ont peut être cru que c'était des chemises brunes :roi:

Avatar du membre
mad max
AS
Messages : 28407
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:43
Voiture(s) : Alfa 156 V6

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par mad max » ven. 30 nov. 2018 11:15


Avatar du membre
mad max
AS
Messages : 28407
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:43
Voiture(s) : Alfa 156 V6

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par mad max » ven. 30 nov. 2018 11:21

le même : "on n'est pas sur un phénomène de masse"

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 705
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par jean-louis54 » ven. 30 nov. 2018 11:26

Autoroute coupée dans les deux sens pour permettre à l'hélicoptère de se poser... mais à part ça il ne supporte pas les blocages!

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39758
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Web » ven. 30 nov. 2018 11:29

Le winner !

Serge87
Messages : 1025
Enregistré le : ven. 13 janv. 2012 13:08
Voiture(s) : Clio II

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Serge87 » ven. 30 nov. 2018 11:59

Le con ! Il a oublie de mettre son gilet jaune. Du coup, les manifestants n'ont pas pu comprendre qu'il venait les soutenir. :gne:

Avatar du membre
ExitSuccess
Club AS
Messages : 1487
Enregistré le : mer. 28 août 2013 15:09
Voiture(s) : Corvette C5

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par ExitSuccess » ven. 30 nov. 2018 13:12

Faut être super con pour pas se rendre compte que venir en hélico sur un péage d'autoroute ça va faire jaser quoi :heu:

Ou alors le niveau de déconnexion de la réalité des politiques est arrivé à un point de non retour.

Avatar du membre
mad max
AS
Messages : 28407
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:43
Voiture(s) : Alfa 156 V6

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par mad max » ven. 30 nov. 2018 13:13

j'ai trouvé un mec sur les réseaux pour le défendre :

"Tu voulais qu'il vienne comment ? A dos d'âne ? En Solex ?"

ils trouvent des gueux pour leur donner raison, qu'ils continuent.

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4902
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par L'intrépide » dim. 2 déc. 2018 20:16

J'ai fait le plein de la 208 près de chez moi, le Sp98 était à 1,48 €/L et le gasoil à 1,488 :gne:


Tout ça alors même que le baril a chuté à 50$ :bravo: :fou:

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39758
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Web » dim. 2 déc. 2018 20:28

Mazout à 1€36 samedi dans un Carouf.
J'ai presque envie de dire "comme par hasard", première fois que la baisse répercutée est aussi rapide...

kleyamolas
Club AS
Messages : 2757
Enregistré le : mer. 20 mai 2009 07:10
Voiture(s) : Octavia 3 RS combi 220 ch

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par kleyamolas » dim. 2 déc. 2018 23:25

Par chez moi, le mazout est plus cher que le 98

Sylkill
Club AS
Messages : 2480
Enregistré le : mer. 15 nov. 2017 13:42
Voiture(s) : Ca y ressemble

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Sylkill » lun. 3 déc. 2018 04:31

S'il n'y avait que la question du carburant.
C'est juste le prétexte ça.

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 705
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par jean-louis54 » lun. 3 déc. 2018 08:37

Web a écrit :
dim. 2 déc. 2018 20:28

J'ai presque envie de dire "comme par hasard", première fois que la baisse répercutée est aussi rapide...
Je me rappelle très bien des discours des pétroliers qui t'expliquaient il y a quelques années que la baisse ne pouvait être que lente car il y avait tous les stocks à consommer pour pouvoir la répercuter. Et là, abracadabra!

Avatar du membre
MasKimE
Messages : 5981
Enregistré le : mer. 28 juil. 2010 18:17
Voiture(s) : Megane RS

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par MasKimE » lun. 3 déc. 2018 08:40

MasKimE a écrit :
dim. 11 nov. 2018 13:55
Pétard mouillé clairement.
Bon. Mes talents de devin sont définitivement à oublier :gne: :hum:

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39758
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Web » lun. 3 déc. 2018 08:49

jean-louis54 a écrit :
lun. 3 déc. 2018 08:37
Je me rappelle très bien des discours des pétroliers qui t'expliquaient il y a quelques années que la baisse ne pouvait être que lente car il y avait tous les stocks à consommer pour pouvoir la répercuter. Et là, abracadabra!
Toutafé :bozo:

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 705
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par jean-louis54 » lun. 3 déc. 2018 08:52

MasKimE a écrit :
lun. 3 déc. 2018 08:40
MasKimE a écrit :
dim. 11 nov. 2018 13:55
Pétard mouillé clairement.
Bon. Mes talents de devin sont définitivement à oublier :gne: :hum:
:bravo: :D

Avatar du membre
Cypr-21
Modérateur
Messages : 2131
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 19:26
Voiture(s) : Peugeot 607 - Opel Astra H

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par Cypr-21 » lun. 3 déc. 2018 08:56

1.39 le gazole et 1.34 le E10 au Leclerc ce matin :bozo:

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 705
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par jean-louis54 » lun. 3 déc. 2018 09:07

En tout cas, à ce jour, cette mobilisation a fait reculer sur les péages urbains, sur le signalement des contrôles policiers (ce pour quoi je n'étais pas forcément contre, notamment lors d'attentat ou gros incident criminel) qui auraient pu déboucher sur la fin du signalement des contrôles de vitesse à terme et j'ai entendu parler que le durcissement du contrôle technique pourrait être repoussé (un mec LREM disait que les français en ont marre qu'on les emmerde avec des normes de plus en plus strictes). D'ici à ce que le 80km/h soit remis en cause...

Avatar du membre
mad max
AS
Messages : 28407
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:43
Voiture(s) : Alfa 156 V6

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par mad max » lun. 3 déc. 2018 10:53

bizarrement le discours de Griveaux commence à changer ce matin :neu:

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4902
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: Observatoire : le 17 Novembre

Message par L'intrépide » lun. 3 déc. 2018 13:46


Publicité
 

Répondre