La fin de l'automobile (y compris sportive) grand public ?

Nouveautés, voitures de sport actuelles et à venir
Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 40307
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

La fin de l'automobile (y compris sportive) grand public ?

Message par Web » mer. 3 oct. 2018 12:41

Les évolutions sont lentes mais inexorables... Aujourd'hui, les rencontres de Paris et de Genève restent suivies, en dépit des signes certains de décroissance. Les changements sociétaux profonds sont bel et bien là, les Européens ne consomment plus comme autrefois. Dans le secteur de la mobilité, l'heure est au partage et à la location. De la trottinette électrique à la voiture en passant par le vélo, le marché propose plus de services et moins de biens. Posséder une voiture n'est plus une fin en soi. C'est un plaisir, moins un désir, qui apporte moins de reconnaissance sociale, et qui symbolise de moins en moins l'indépendance. En revanche l'accès à un service sur mesure, à toute heure et en tout lieu devient la nouvelle expression du luxe. Le grand public est ainsi voué à se désintéresser au fil du temps de la voiture en tant qu'objet. Il en retirera toujours les bénéfices, mais la technique en sera un domaine d'expertise.

Dans le même temps, et malheureusement pour certains, le coût d'une voiture de plus en plus autonome risque de dépasser largement les moyens des foyers. De fait la voiture autonome sera vraisemblablement le fait de professionnels, …ou ne sera pas. Sociétés de transport public, de logistique, de taxis… et bien sûr les VTC -sans chauffeur. Certes la voiture individuelle prosaïquement équipée d'un volant a encore un bel avenir devant elle. Mais les prescripteurs du marché ont changé, et le Mondial de l'Auto ne s'y est pas trompé.
Extrait d'une tribune libre écrite par Sébastien Brame, de Clarion, ayant le mérite de poser la question.

Publicité
 

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 668
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par jean-louis54 » mer. 3 oct. 2018 12:51

"En revanche l'accès à un service sur mesure, à toute heure et en tout lieu devient la nouvelle expression du luxe." => si l'Autolib est la nouvelle expression du luxe, je suis prêt à reprendre une Clio 1 1.2 qui paraissait bien luxueuse à côté de ces poubelles sans poignées.

La voiture telle que nous la connaissons disparaîtra peut-être, non par la baisse du désir du public, mais parce que divers acteurs font tout pour que ce dernier s'en désintéresse et n'ai plus ce désir de possession : discours culpabilisateurs, manne financière pour l'Etat à travers les taxes et amendes, restreindre l'indépendance d'esprit des citoyens en les liant de plus en plus à des abonnements/forfaits, etc.

Bien entendu les précepteurs de cette nouvelle doctrine des déplacements sont les premiers à s'en mettre plein les poches!

Avatar du membre
Cobra99
Messages : 67
Enregistré le : mer. 3 oct. 2018 10:43
Voiture(s) : Déplacoir famillial

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Cobra99 » mer. 3 oct. 2018 13:30

Ca fait un peu bobo parisien comme propos non ?

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 40307
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Web » mer. 3 oct. 2018 13:33

C'est clair, mais c'est ça aussi la fracture automobile...
Penser sur un modèle parisien et vouloir l'imposer au reste du pays.

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4674
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par L'intrépide » mer. 3 oct. 2018 13:39

C'est une vision étriquée des besoins d'automobiles, vision très parisienne car jusqu'à preuve du contraire, une voiture reste globalement le moyen le plus fiable, constant, flexible, économique, ... pour se déplacer en France

Avatar du membre
Marzan
Messages : 489
Enregistré le : lun. 15 mars 2010 23:52
Voiture(s) : Bedford CF

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Marzan » mer. 3 oct. 2018 13:56

Il fait une constatation très "grandes villes" (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux...). En soit il n'a pas tord, d'une part l'automobile individuelle ne s'y affiche plus comme un symbole de réussite; d'autre part elle est de moins en moins la bienvenue; enfin, le fait de ne pas en être propriétaire inclut également de ne pas avoir les emmerdes qui vont avec (se garer le soir, les pannes, les frais d'entretien...). Mais ça, beaucoup de Parisiens (et de Lyonnais) l'appliquent depuis la nuit des temps, à se déplacer en transports en commun en semaine et à louer une voiture au besoin pour des trajets plus lointains.

Maintenant c'est une vision assez étriquée de la vie de nos concitoyens car même si 3/4 des français habitent en ville, il y a ville et ville... Pour prendre l'exemple de Brest, ville de taille moyenne, les culpabilisations et autres taxations à outrance auront du mal à convaincre de lâcher sa voiture. Car les transports en commun sont tellement mal organisés quand on ne vit pas en hypercentre* qu'il est impensable de reposer uniquement sur des services (locations ou transports) pour ses déplacements. Et l'alternative vélo est tout de même assez contraignante, c'est une ville très vallonnée et... humide. Pas simple quand on arrive en clientèle, en sueur quand il fait beau et trempé de pluie le reste du temps ! (le vélo électrique est un gros plus pour la sueur, malheureusement il ne peut rien faire pour la pluie sauf raccourcir le temps de trajet)

(*) pour l'exemple: mon trajet domicile-boulot: 15 mn en voiture, 30 mn en vélo électrique, 50 mn en bus+tram+bus. Et j'habite en centre-ville ! Ma fille, pour rejoindre son lycée, met 15 mn à pied. En voiture le trajet se fait en 5 mn, à peine plus à vélo, et en bus: 20 mn avec un changement, dont 10 mn à pied. Un comble.
Modifié en dernier par Marzan le mer. 3 oct. 2018 13:58, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 40307
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Web » mer. 3 oct. 2018 14:00

Marzan a écrit :
mer. 3 oct. 2018 13:56
d'une part l'automobile individuelle ne s'y affiche plus comme un symbole de réussite
Là dessus j'ai comme le sentiment inverse, sinon pourquoi cette folie des voitures "vintage" tellement chic et surtout des SUV et du "premium touch" tellement "valorisants" :heu:

Avatar du membre
Cobra99
Messages : 67
Enregistré le : mer. 3 oct. 2018 10:43
Voiture(s) : Déplacoir famillial

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Cobra99 » mer. 3 oct. 2018 14:06

Web a écrit :
mer. 3 oct. 2018 14:00
Marzan a écrit :
mer. 3 oct. 2018 13:56
d'une part l'automobile individuelle ne s'y affiche plus comme un symbole de réussite
Là dessus j'ai comme le sentiment inverse, sinon pourquoi cette folie des voitures "vintage" tellement chic et surtout des SUV et du "premium touch" tellement "valorisants" :heu:
Peut être parce que justement elles appartiennent à une autre époque ?

Avatar du membre
Cypr-21
Modérateur
Messages : 1913
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 19:26
Voiture(s) : Peugeot 607 - Opel Astra H

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Cypr-21 » mer. 3 oct. 2018 14:22

Le problème c'est qu'on est pas foutu de faire 2 poids 2 mesures entre l'urbain et le rural. On veut imposer les mêmes contraintes à tout le monde sans prendre le temps de s'apercevoir que ça ne marchera pas.

Avatar du membre
Barjack13
Modérateur
Messages : 6066
Enregistré le : mar. 8 mars 2011 12:47
Voiture(s) : Elise S1 120 et Bmw 730i e38

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Barjack13 » mer. 3 oct. 2018 16:00

Je pense qu'on est pleine folie politique et qu'on va vite se rendre compte dans quelques années que le déplacement individuel est indissociable de la voiture individuelle.
Alors peut être qu'un jour le modèle sera basé sur des véhicules autonomes avec un système d'abonnement mensuel à la manière de ce qui se fait maintenant ailleurs (téléphone, services de vidéo à la demande...).
Par contre, faudra prévoir des services de nettoyage systématiques, parce j'imagine bien les gamins qui gerbent dans la bagnole, les parents qui nettoient pas et celui qui reçoit la voiture juste après... :beber:

Enfin, on en est pas encore là, notre modèle économique est tellement dépendant de la bagnole encore aujourd'hui, ça pourrait pas se faire sans un profond changement :bah:

Avatar du membre
Nico_le_Normand
Club AS
Messages : 4665
Enregistré le : jeu. 10 mars 2011 18:48
Voiture(s) : Peugeot Boxer 2500D

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Nico_le_Normand » mer. 3 oct. 2018 16:06

Ça fait combien de temps que je vous bassine avec ça : faire en sorte que les automobilistes délaissent leur voiture de gré ou de force. Tout le monde à pinces, à vélo ou transports en commun.
Bon, sauf les dirigeants, quand même, parce que pour eux c'est pas pareil... ils sont importants.

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 40307
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Web » mer. 3 oct. 2018 17:46

Un article sur le sujet pour compléter la réflexion : https://www.caradisiac.com/en-quoi-roul ... 171446.htm

Avatar du membre
Nico_le_Normand
Club AS
Messages : 4665
Enregistré le : jeu. 10 mars 2011 18:48
Voiture(s) : Peugeot Boxer 2500D

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Nico_le_Normand » mer. 3 oct. 2018 18:31

Grosso modo, fini la voiture plaisir, bonjour le déplaçoir.
Fini ma voiture, place à l'auto partage / partagée.
Fini le "JE suis le conducteur", place à la voiture qui pense pour moi.
Pour échapper à ça, je ne vois guère que la moto... et encore, ça demanderait à être affiné parce que ça ne durera pas.

Avatar du membre
fred
Club AS
Messages : 2910
Enregistré le : mer. 20 mai 2009 18:59
Voiture(s) : ;

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par fred » mer. 3 oct. 2018 20:08

L'intrépide a écrit :
mer. 3 oct. 2018 13:39
C'est une vision étriquée des besoins d'automobiles, vision très parisienne car jusqu'à preuve du contraire, une voiture reste globalement le moyen le plus fiable, constant, flexible, économique, ... pour se déplacer en France
Sa vision est européenne voir même mondiale et surtout dans les pays industrialisées depuis longtemps. Le divorce entre la ville et la bagnole n'est pas QUE parisien. Jetez un oeuil à Londres et à ses péages d'entrée, en complète contradiction avec l'amour "so british" de l'automobile là bas. :roi:

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4674
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par L'intrépide » mer. 3 oct. 2018 20:29

À travers la voiture, c'est une vision collectiviste de la société, dans laquelle il faudrait tout partagé, qui s'oppose à une vision individualiste et libérale.

Le problème est de vouloir opposer les moyens de transport, et vouloir imposer à tout prix, les transports collectifs à tout le monde, même s'ils sont inadaptés.

Cette vision peut se défendre dans les grandes villes, dans les hyper centres, mais encore faudrait-il développer des solutions fluides pour passer d'un mode de transport à un autre, et que le prix soit intéressant.

Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20145
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54
Voiture(s) : VAG

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Dtcrt » jeu. 4 oct. 2018 01:12

C'est en marche, bien sûr. J'ai une vision élargie du phénomène. L'objectif est simple : transformer la voiture en smartphone ambulant autonome et relier tout ça à un système de forfait, voire de "bouquet" façon téloche, tellement plus juteux et courtermiste que la voiture à papa des années "congés payés" qu'on gardait 10 ou 20 ans le temps d'économiser pour la suivante.

Congés payés dont ils ne veulent plus entendre parler non plus d'ailleurs. Ce vieux concept ne s'accommode plus des nouveaux, dont ont nous rebat soigneusement les oreilles jusqu'à l'épuisement :

- famille recomposée,
- flexibilité,
- mutualisation,
- efficience,
- externalisation,
- éco-citoyenneté,
- auto-évaluation, ...

... et bien d'autres encore. En gros tout ce qui sert à conserver un état d'instabilité permanent, propice à faire ricocher le pognon le plus vite et loin possible des livrets A ou de la Renault 18 des classes laborieuses.

La voiture et son usage, comme tout le reste, est broyée par cette machine libéraliste (à ne pas confondre avec capitaliste) complètement livrée à elle même et qui nous pètera à la gueule de façon certaine.

Non pas que les choses doivent rester figées, bien sûr. Mais tout cela va tellement trop vite, ou plutôt dans un tel désordre, un tel amateurisme, un tel niveau d'incompétence. Les petites visions absurdes se substituent aux petits projets inaptes et n'ont d'autre vocation que de se goinfrer à titre individuel de la façon la plus décomplexée possible.

La preuve. Même l'organisation du retour au bicloune, dont nous sommes abreuvés, n'est pas suivi d'effets et encore moins des faits. Partout où c'est pseudo-tenté, c'est le merdier. Il parait qu'il faut pédaler car la voiture c'est caca (celle du prolo surtout). D'accord, mais où au juste ? Dans quelles conditions ? Comment on fait ? Dans mon bled, la mairie file 100 balles pour l'achat d'un vélo électrique permettant d'aller faire office de quille ambulante sur un réseau parfaitement inadapté à la pratique, que ce soit en dynamique ou en statique. Amateurisme forcené, incompétence, pots de vin, opportunisme. Tel est le champ lexical qui me vient à l'esprit. Rigolez pas c'est avec votre pognon©.

Nous pouvons remercier nos innombrables élus pour la mise au point sans faille de la seule chose qu'ils savent organiser : le bordel, pour ne pas dire le chaos. Ce troupeau de branleurs parfaitement inaptes autant que surpayés a autant de clairvoyance qu'un trou du cu* au fond de son slip. Sur tous les sujets nous pourrions tenir des heures, écrire des livres de leur bouleversante médiocrité.

Pour recoller au sujet, je trouve d'ailleurs que ça se ressent vachement, que chez les constructeurs c'est la panique. Ils ne savent plus comment faire pour nous refourguer les fonds de stocks de ce qu'il convient déjà d'appeler l'ancien monde. L'engouement pour le vintage (y compris constructeur !) en est d'ailleurs le symptôme et ne concerne pas que la voiture. Vintage = repli = peur d'un avenir peu engageant. Pas besoin d'avoir fait de grandes études sociologiques pour comprendre ça je pense.

D'ailleurs, plus personne ne sait quoi acheter. C'est saisissant.

Et de fait, l'ensemble du pays, pour ne parler que de nous, fait les frais d'un mode de pensée complètement autocentré, arrogant et délirant directement importé de la capitale, où paraît-il nous pouvons désormais pisser dans des poubelles rouges en plein milieu de la rue. Et oui, 30 ans avant JC, les romains inventaient les aqueducs (en gros). 20 siècles plus tard une société émancipé et foisonnante inventait la 4 ch pour s'affranchir des distances pour tous, aujourd'hui nous inventons les poubelles de rue pour pisser dedans. À chaque époque son projet et puis c'est tout ! Qu'est-ce qui ya ? :bozo:

Le plein à 100 balles, c'est pour (très) bientôt, cela résoudra déjà une bonne partie du problème en mettant de côté tous ces cons qui n'ont pas été foutu de se payer leur rolex avant 50 ans. Ce qui me permet de répondre "oui bien sûr, c'est évident" au titre de ce topic. :D

Avatar du membre
jean-louis54
Club AS
Messages : 668
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 14:14
Voiture(s) : 308 SW 130

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par jean-louis54 » jeu. 4 oct. 2018 08:23

"Et oui, 30 ans avant JC, les romains inventaient les aqueducs (en gros). 20 siècles plus tard une société émancipé et foisonnante inventait la 4 ch pour s'affranchir des distances pour tous, aujourd'hui nous inventons les poubelles de rue pour pisser dedans." => un résumé à peine exagéré de l'évolution, Dtcrt tu es un génie!

Avatar du membre
ExitSuccess
Club AS
Messages : 1354
Enregistré le : mer. 28 août 2013 15:09
Voiture(s) : Corvette C5

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par ExitSuccess » jeu. 4 oct. 2018 10:33

Je crois qu'on est en train de passer à côté d'un point majeur.
Il apparaît en effet qu’on arrive au bout l’automobile grand public à moyen terme. Mais pour quelles raisons exactement ?
Si je vous cite dans le désordre on a entre autres :
La voiture […] broyée par cette machine libéraliste
Discours culpabilisateurs, manne financière pour l'Etat à travers les taxes et amende, restreindre l'indépendance d'esprit des citoyens
Ou encore

Le boboïsme écolo du collectivisme. Désolé Nico si je suis trop caricatural, c’est pour illustrer :D

Et si, la source de tout ça, n‘était tout simplement pas la diminution d’approvisionnement d’Energie primaire subit en Europe depuis 2007 ?
Image
source -> https://data.oecd.org/energy/primary-energy-supply.htm; graphique fait par moi

Voiture électrique me direz-vous, oui sauf que tous les pays ne tournent pas au nucléaire, mais ça vous le savez.

Bref, la raréfaction forcée des énergies fossiles (particulièrement en Europe) est en train de forcer tout le monde à fonctionner différèrent. Et la voiture est la partie émergée de l’iceberg. Et aussi parce que les industries savent s’organiser en lobbies influents au contraire des automobilistes.

Les explications de nature sociétales, économiques ou politiques ne sont finalement que secondaires. Et il me semble que tant qu’on n’aura pas saisi cette problématique, en va tourner en rond, bougonner dans notre coin, mais on ira quand même dans le mur.

Avatar du membre
Nico_le_Normand
Club AS
Messages : 4665
Enregistré le : jeu. 10 mars 2011 18:48
Voiture(s) : Peugeot Boxer 2500D

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Nico_le_Normand » jeu. 4 oct. 2018 10:36

J'avais pas forcément vu le truc comme ça... mais pourquoi pas.
Ce serait une bonne raison.
Sauf que les moteurs sont de moins en moins goinfres en coco...
... et qu'on n'est peut-être pas si près de la fin du pétrole.
Sans même parler du gaz de schiste.
Mais ton raisonnement se tient.

Avatar du membre
ExitSuccess
Club AS
Messages : 1354
Enregistré le : mer. 28 août 2013 15:09
Voiture(s) : Corvette C5

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par ExitSuccess » jeu. 4 oct. 2018 10:49

Nico_le_Normand a écrit :
jeu. 4 oct. 2018 10:36
Sauf que les moteurs sont de moins en moins goinfres en coco...
Vrai, mais une twingo 90ch consomme t'elle moins qu'une 2CV ? Je connais pas la réponse exacte, mais je pense que c'est pas loin.
Oui la twingo fait tout en largement mieux, mais in fine on consomme pas moins.
Nico_le_Normand a écrit :
jeu. 4 oct. 2018 10:36
... et qu'on n'est peut-être pas si près de la fin du pétrole.
La fin non, mais le déclin de production oui.
Sans même parler du gaz de schiste.
Alors je n'arrive pas à retrouver la source, mais le Shale oil, outre le fait qu'il soit bien plus coûteux à extraire, ne changera pas la donne au niveau des réserves globales. tout au mieux il amortira un petit peu la baisse production.

Pour synthétiser :

ça pue du cu*.

Avatar du membre
Barjack13
Modérateur
Messages : 6066
Enregistré le : mar. 8 mars 2011 12:47
Voiture(s) : Elise S1 120 et Bmw 730i e38

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Barjack13 » jeu. 4 oct. 2018 10:51

Dtcrt :bravo:
Je suis pas d'accord sur tout, mais c'est plaisant à lire (ça mériterait un petit article sur l'AS :oui: ).
Par contre la mode vintage, c'est juste une mode comme une autre pour moi, une tendance liée au milieu de l'art, du design...
Tout n'est pas si noir et même les fameux CONsommateurs se remettent à consommer local (producteurs, artisans, bio...).
En plus, la chance qu'on a en France c'est qu'on est à peu près bons en tout niveau art de la bouche (et pas seulement "Forts en pommes" :troll: ).
J'ai pour ma part la forte conviction qu'il devient urgent de fonder des mouvements citoyens qui s’investiraient en politique pour défendre nos libertés individuelles acquises durement durant le 20ème siècle ET une écologie logique (donc tout le contraire de celle qu'on essaye de nous imposer à coup de malus à la con et autres restrictions de merde).
La voiture symbole de notre liberté, oui et re-oui !
C'est bizarre, on entend jamais personne râler pour toute la pollution du trafic aérien qui a explosé durant ces dernières années...

Avatar du membre
ExitSuccess
Club AS
Messages : 1354
Enregistré le : mer. 28 août 2013 15:09
Voiture(s) : Corvette C5

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par ExitSuccess » jeu. 4 oct. 2018 11:01

Barjack13 a écrit :
jeu. 4 oct. 2018 10:51
il devient urgent de fonder des mouvements citoyens qui s’investiraient en politique pour défendre nos libertés individuelles acquises durement durant le 20ème siècle
Remarque très intéressante à laquelle j'ai envie d'y soumettre deux questions :

Quelles sont ces libertés individuelles acquises ? (même si j'ai une idée, C'est une vraie question)

Et

Comment à t'on réussi à les obtenir ?

Vous avez 4 heures :troll:

Avatar du membre
Barjack13
Modérateur
Messages : 6066
Enregistré le : mar. 8 mars 2011 12:47
Voiture(s) : Elise S1 120 et Bmw 730i e38

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Barjack13 » jeu. 4 oct. 2018 14:33

J'ai cité le 20ème siècle mais j'aurais dû remonter bien plus loin.
Liberté chèrement acquise par le sacrifice de millions d'hommes durant la révolution française, les guerres napoléoniennes et les 2 guerres mondiales... on peut aussi citer les luttes ouvrières pour les congés payés, la séparation de l'église et de l'état, les 35h,...

Avatar du membre
Barjack13
Modérateur
Messages : 6066
Enregistré le : mar. 8 mars 2011 12:47
Voiture(s) : Elise S1 120 et Bmw 730i e38

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par Barjack13 » jeu. 4 oct. 2018 16:56

ExitSuccess a écrit :Disons que pour ce qui est antérieur au 20eme siècle, c'est surtout a partir de la fin du 19eme (soit 100 ans après la révolution Française) que ces principes de liberté ont commencé à être appliqué durablement. Mais je chipote, puisqu'ils ont bien été énoncés à cette période.

Sinon, je pensais effectivement aux congés payés, 35h... on peut également citer la sécurité sociale, la retraite à 60 ans, le salaire minimum etc...

En revanche tout ça ne répond pas à la 2eme question. Comment à t'on fait pour obtenir tout ça ? Bien sur, il y'a eu une forte mobilisation parfois même sanglante des peuples.

Mais je suis convaincu qu'il y a un élément, que si il n’existait pas, rien de tout ça n'aurait pu arriver. C'est l’énergie facile d'accès, a.k.a le charbon, le pétrole... les Energies fossiles.

Explication : Les énergies fossiles ont permit d'alimenter les machines, qui ont elles mêmes contribué à faire exploser le PIB. Du coup la part du gâteau à se partager étant devenu énorme, les revendications ont pris du sens.

Aujourd’hui, une personne au SMIC à un confort de vie incommensurablement plus élevé que Louis XIV par exemple. Alors qu'il était Roi d'une France au sommet mondial de l'époque.

Si l’énergie vient à décroître, ce qui est en fait déjà le cas, nos habitudes vont changer, c'est certain, et nos fameuses libertés individuelles se consumerons en même temps que le pétrole.


Et la voiture dans tout ça ? Un de ces privilèges que nous donne les énergies fossiles (d’ailleurs pour produire une voiture, il faut quantité de matériaux, extraits grâce à l’énergie fossile, et qui eux aussi sont soumis à la raréfaction).
La dedans, la question des voitures autonomes ne se posera pas bien longtemps en réalité.
Le problème c'est que l'automobile est le bouc-émissaire de tous les problèmes de la société : mortalité, pollution, bruit...
Hors on sait tous que c'est juste un maillon de la chaine et pas plus.
On se rend bien compte que les solutions alternatives proposées au moteur thermique sont pas plus écologiques, alors que la solution évidente serait de garder ces moteurs et de produire des carburants de synthèse. Chose dont on entend jamais parler malheureusement...
Donc, au nom de la sauvegarde de la planète, on fait porter le chapeau au pauvre automobiliste, lui promettant une liberté surveillée et limitée...

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4674
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: La fin de l'automobile grand public ?

Message par L'intrépide » jeu. 4 oct. 2018 18:02

L'écologie, cette nouvelle religion... y'a des gens prêts à tout les sacrifices au nom de cette cause. :fou:
Dernier en date, un certain Aurélien Barreau, qui propose ni plus ni moins la mise en place d'une "dictature" pour faire face à l'urgence de la situation.

Vive la Malthusianisme :troll:

Publicité
 

Répondre