Tesla : l'électricité sportive

Nouveautés, voitures de sport actuelles et à venir
Répondre
Avatar du membre
fred
Club AS
Messages : 2898
Enregistré le : mer. 20 mai 2009 18:59
Voiture(s) : ;

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par fred » sam. 28 mai 2016 17:46

:mdr: :mdr: :mdr:

Publicité
 

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4623
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par L'intrépide » sam. 28 mai 2016 18:26

Excellent ! :bravo:

Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20119
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54
Voiture(s) : VAG

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Dtcrt » sam. 28 mai 2016 18:27

Nabush a écrit :Heureusement qu'au premier freinage/courbe le résultat ne sera plus le même
Ah bon ? Avec la gestion indépendante de chaque roue, le freinage électrique et tout le tremblement, je pense au contraire que les thermiques les plus huppées on tu souci à se faire. :areuh:

Laisse leur le temps de bosser. Si on se prends pas une centrale dans la tronche avant, une 911 de l'ancien temps passera pour une aimable farce un peu désuète. :beber:

Avatar du membre
Nabush
Club AS
Messages : 1832
Enregistré le : sam. 6 juin 2009 17:26
Voiture(s) : C7 GS - Mustang GT - Ram 1500

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Nabush » sam. 28 mai 2016 19:06

Dtcrt a écrit :
Nabush a écrit :Heureusement qu'au premier freinage/courbe le résultat ne sera plus le même
Ah bon ? Avec la gestion indépendante de chaque roue, le freinage électrique et tout le tremblement, je pense au contraire que les thermiques les plus huppées on tu souci à se faire. :areuh:

Laisse leur le temps de bosser. Si on se prends pas une centrale dans la tronche avant, une 911 de l'ancien temps passera pour une aimable farce un peu désuète. :beber:
Je parlais du Tesla Model X ;) . Une supersportive électrique, avec un CDG bas et pas trop lourde en effet il y aura du soucis à se faire pour les thermiques à l'avenir....Ils vont bien nous sortir des modèles de 1 MW à l'avenir c'est certain.

Il faudra que nos centrales tiennent bien le coup en effet par contre :neu:

Il y a un point à voir aussi qui n'est pas encore résolu : passé 100-150 km/h même les tesla p90d ça se "traîne" méchamment par rapport aux M3-M5 et cie .... Leur vrai point fort c'est le 0 à 120 ...

Avatar du membre
Dtcrt
AS
Messages : 20119
Enregistré le : jeu. 29 juil. 2010 18:54
Voiture(s) : VAG

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Dtcrt » sam. 28 mai 2016 19:52

J'imagine assez bien un turbo électrique pour redonner du souffle, mais dans quoi soufflera t-il ? C'est ça la question. :beber:

Avatar du membre
L'intrépide
Club AS
Messages : 4623
Enregistré le : dim. 17 mars 2013 17:02
Voiture(s) : GT86 - 208 GTI BPS - Duster

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par L'intrépide » sam. 28 mai 2016 19:55

Le turbo électrique ça existe déjà... mais sur les moteurs thermiques. Va falloir trouver un autre nom...

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » sam. 28 mai 2016 20:28

Il leur faudrait une boite de vitesse, mais ça alourdirait encore plus la bagnole. Parce que la courbe de couple d'un moteur électrique c'est vraiment moisi dans les tours :gne:

Avatar du membre
Jbay
Club AS
Messages : 4738
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 22:39
Voiture(s) : Citroen BX GT

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Jbay » dim. 29 mai 2016 00:30

Dtcrt a écrit :J'imagine assez bien un turbo électrique pour redonner du souffle, mais dans quoi soufflera t-il ? C'est ça la question. :beber:
ça fais très longtemps que certains constructeurs (comme Ferrari et Audi) ce pose la question de quant es-ce-que ce type de turbo va pouvoir être mis en place sur le marché, a mon avis ça va arriver plus vite que prévu :D

Avatar du membre
fred
Club AS
Messages : 2898
Enregistré le : mer. 20 mai 2009 18:59
Voiture(s) : ;

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par fred » dim. 29 mai 2016 09:44

Mat-f a écrit :Il leur faudrait une boite de vitesse, mais ça alourdirait encore plus la bagnole. Parce que la courbe de couple d'un moteur électrique c'est vraiment moisi dans les tours :gne:
Un moteur électrique n'est pas fait pour "prendre des tours", mais pour sa disponibilité de puissance immédiate.
Le système de l'interrupteur, quoi :green:

Malgré son age plus que séculaire, l'électricité en bagnole a encore un gros potentiel d'évolution...enfin, avant de passer à autre chose :hum:

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » dim. 29 mai 2016 12:02

Qu'est-ce que tu veux dire par "pas fait pour prendre des tours"? Parce que ça n'a aucun problème à monter dans les tours, c'est juste que le couple s’effondre dans les tours.

Euh l'évolution du moteur électrique :hum: c'est un mythe, si il y a bien un truc qui n'a pas évolué c'est ça. Il n' y a rien a gagner sur un moteur électrique, les rendements sont excellents depuis des lustres déjà :oui:

Avatar du membre
Jbay
Club AS
Messages : 4738
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 22:39
Voiture(s) : Citroen BX GT

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Jbay » dim. 29 mai 2016 12:18

la boite de vitesse sur moteur électrique existe déjà, sans remonté aux vieilleries tels que le J5 électrique ou le moteur étais relier de manière archaïque sur une boite de vitesse mécanique traditionnelle (il y en a surement eu d'autres avec ce type de montage :idea: ), la boite de vitesse sur moteur électrique existe bel et bien.

que ce sois en Formule E ou plusieurs de types de boites ont été développé que ce sois de la boite 2 rapports un pour le départ et un pour le reste de la course ou carrément 5 rapports chez Aguri et Andretti (qui utilisent la boite Hewland de la saison 1).
l'autre choix technique qui lui par contre es déjà démocratiser sur le marché est celui fais par DS Virgin Racing, il s'agit tout simplement d'avoir deux moteur électrique et "une seule vitesse".

avec la réglementation de la Formule E et la course a l’efficience il s'avère que les deux équipes qui s'en sortent le mieux étant Renault E.Dams et Abt Schaeffler Audi Sport avec chacune un moteur et respectivement deux et trois vitesse. loin derière, DS Virgin Racing ce profil avec une troisième place suivi de près par (Venturi :hum: :imbecile: ) Dragon Racing qui eux ont une boite a quatre rapports.

Mahindra Racing, Andretti et Venturi étant relativement loin derrière ont peut en déduire sans trop de détours qu'un trop grand nombre de vitesse nuis aux performances globales d'une Formule E. non pas aux performances directes qui elles sont de tout première ordre mais aux performances "d'effiscience". en effet lorsqu'une formule E (ou un moteur électrique tout simplement) change de rapport il y a forcément un court instant ou les systèmes de récupération d'énergie ne fonctionne pas et la remise en marche ainsi que le changement de rapport ont donc un impact sur l'autonomie des Formule E.

le pari de DS Virgrin a savoir une seule vitesse et deux moteur étant un peut trop extrême notamment pour des raisons de poids n'est donc pas totalement convaincant sans être vraiment mauvais non plus mais, force de constater que la solution de Renault qui consiste a couplé un seul moteur a une petite boite extrêmement légère a "seulement" deux rapports est la meilleur sur un grand nombre de tracés.

a noté que la Renault Z.E.15 es la Formule E la plus légère :geek:

le choix d'une boite trois rapports fait par ABT Schaeffler Audi Sport sur la FE01 es payant sur certain tracé, globalement les performances son très proches de la Z.E.15.


sur une voiture de série, la récupération d'énergie n'étant pas aussi primordiale et poussé une boite a 5 rapports ne devrais pas poser de tels problèmes bien au contraire. d'ailleurs a l'époque Tesla développais une boite a plusieurs rapports pour une version plus performante de son Roadster, quelqu'un a des infos sur le niveau de développement (ou l'abandon du projet ?).
Modifié en dernier par Jbay le dim. 29 mai 2016 14:19, modifié 1 fois.

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » dim. 29 mai 2016 14:09

Oui oui, les boites de vitesse existent déjà pour palier au problème :oui:

Je ne sais pas pourquoi ils n'en utilisent pas d'ailleurs, je m'étais dit que c'était une question de poids, parce que c'est ce qui me semblait le plus logique.

Avatar du membre
fred
Club AS
Messages : 2898
Enregistré le : mer. 20 mai 2009 18:59
Voiture(s) : ;

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par fred » dim. 29 mai 2016 14:18

Mat-f a écrit :Qu'est-ce que tu veux dire par "pas fait pour prendre des tours"? Parce que ça n'a aucun problème à monter dans les tours, c'est juste que le couple s’effondre dans les tours.

Euh l'évolution du moteur électrique :hum: c'est un mythe, si il y a bien un truc qui n'a pas évolué c'est ça. Il n' y a rien a gagner sur un moteur électrique, les rendements sont excellents depuis des lustres déjà :oui:
Bah, un moteur électrique c'est coupleux.... :? ...non? C'est quoi lui "faire prendre des tours" ? :heu:

Rien à gagner? Tu parles techno alors que je parle thunes, on s'est pas compris :roi:

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » dim. 29 mai 2016 14:53

C'est coupleux en bas, mais plus ça prends des tours moins il y a de couple.

Courbe typique d'un moteur électrique.
Image

Autant pour moi, j'avais pas compris effectivement :areuh:

Avatar du membre
Jbay
Club AS
Messages : 4738
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 22:39
Voiture(s) : Citroen BX GT

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Jbay » dim. 29 mai 2016 17:28

c'est sur qu'a voir la courbe de puissance théorique d'une Zoe ont comprend rapidement pourquoi il ne ce passe absolument plus rien au dessus de 90Km/h, une boite de vitesse lui ferai le plus grand bien !

Image

le pire étant qu'il s'agit ici d'une courbe théorique qui tout simplement irréaliste :hum:

cette courbe ne représente que les points en pics de performance et ce tout le long alors qu'en accélération continue le résultat es beaucoup mais alors beaucoup moins rigolo quelque sois le moteur électrique ! malheureusement je ne trouves pas sur le net une photo d'un test de puissance réel d'une Zoe :bah:





EDIT : j'ai commencé le messages vers 15H entres temps je me suis absenté et le temps de revenir, Mat-f a fais exactement le même messages. du coup je trouves ça rigolo donc je le poste quand même :imbecile: :gne:

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » dim. 29 mai 2016 21:10

:areuh:

Ça explique bien le fait que ça arrache sur les départ arrêté, tout le couple est disponible immédiatement. Ce qui est pratique dans un sens parce que c'est à ce moment là que l'énergie nécessaire pour mettre en mouvement la voiture est la plus importante. Mais bon, ça reste moisi pour moi, ou alors il faut une boite de vitesse comme dit Jbay.

Avatar du membre
Jbay
Club AS
Messages : 4738
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 22:39
Voiture(s) : Citroen BX GT

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Jbay » lun. 30 mai 2016 01:33

ont sais faire largement mieux que ce genre de moteur a aimant archaïque comme sur la 106 Electrique...

rien que le fait dans un premier temps d'utilisé un moteur a 4 aimant pour les "petites" vitesse et un a 2 aimant pour les grandes vitesse aiderais très largement a économiser de l'énergie et a continuer de propulsé la voiture comme bien violemment (il faut que je me renseigne sur les moteurs utilisé par DS Virgin :geek:).

Tesla et Renault utilise tout des des moteurs électrique dit "a induction" mais avec un principe de fonctionnement opposé, en effet Tesla a opté pour le moteur asynchrone alors que Renault a opté pour un moteur synchrone (comme ce que l'on trouves dans les DS5h).

sans rentré dans les détailles un moteur asynchrone performant coûte plus chère a fabriquer mais c'est plus "fiable" et "résistant" qu'un moteur synchrone plus facile a développer et atteint facilement un meilleur rendement.


la boite de vitesse n'est pas la seule solution intéressent, l'installation de variateurs de nouvelle génération serais une excellente chose, actuellement en plus de la puissance des Tesla, c'est également les performances des variateurs qui permettent d'avoir ses performances canon.

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » lun. 30 mai 2016 11:11

Un variateur, comme sur les mobylettes (dans le principe quoi)?

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39955
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Web » lun. 30 mai 2016 11:32

de toute façon ça sert à qui de dépasser les 130 ?

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » lun. 30 mai 2016 13:06

En mobylette? :troll:

Avatar du membre
Jbay
Club AS
Messages : 4738
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 22:39
Voiture(s) : Citroen BX GT

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Jbay » lun. 30 mai 2016 13:29

a l'Autobahn :imbecile:

Avatar du membre
Jbay
Club AS
Messages : 4738
Enregistré le : mer. 23 juil. 2014 22:39
Voiture(s) : Citroen BX GT

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Jbay » lun. 30 mai 2016 14:07

Mat-f a écrit :Un variateur, comme sur les mobylettes (dans le principe quoi)?
sur une mob et certaines voitures, il y a un variateur mécanique, ils étais utilisé autrefois sur les moteurs électrique (il y a a coup sur des automobiles électrique qui ont utilisé variateur mécanique !) ou alors comme sur le J5 Electrique, les problèmes de variateur ne ce posais pas trop (un peut quand même :roi: ) puisqu'il étais doté une boite de vitesse (donc n'avais pas un réducteur "fixe").

même si ce n'est pas un moteur de Tesla Model S / X qui es le sujet dans cette petite série de vidéo, il parles de moteur asynchrone (une invention de Tesla (Nicolas) au quel la marque éponyme dois son nom. le moteur asynchrone a été breveté par Nicolas Tesla).
ce permet de comprendre le principe de fonctionnement d'une Tesla Model S "en gros" :oui:

malheureusement je ne trouves pas de vidéo qui traite directement du sujet des auto Tesla donc il faut faire sans :bah:


pour plus de précision (ou pour éviter de regarder la vidéo) il y a aussi une belle page Wikipedia très intéressante sur le sujet :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_a ... de_vitesse

dans le fond c'est bien plus compliqué que s'arrêter au variateur, il y a un convertisseur de courant, un générateur de fréquence piloté "informatiquement" etc.. mais le principe es là :oui:
Modifié en dernier par Jbay le lun. 30 mai 2016 15:34, modifié 1 fois.

Mat-f
Club AS
Messages : 2233
Enregistré le : lun. 5 mars 2012 14:59
Voiture(s) : ...

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Mat-f » lun. 30 mai 2016 15:02

J'ai un BAC électronique j'ai étudié le moteur asynchrone ;)

Oui des variateurs électroniques, c'est possible qu'il y ait moyen de gagner avec en améliorant les variateurs.

Il y a aussi de la perte avec le convertisseur continu/alternatif.

En fait quand on fait le tour, c'est pleins d'absurdités une voiture électrique :areuh:

Ils devraient peut-être essayer avec des moteurs pas à pas :beber:

Le lien marche pas pour la vidéo.

Avatar du membre
Web
Administrateur
Messages : 39955
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Web » lun. 30 mai 2016 16:04

Jbay a écrit :le moteur asynchrone a été breveté par Nicolas Tesla).
le moteur synchrone aussi il me semble, en fait il avait quasiment tout inventé pour le moteur à induction :areuh:

Avatar du membre
Nabush
Club AS
Messages : 1832
Enregistré le : sam. 6 juin 2009 17:26
Voiture(s) : C7 GS - Mustang GT - Ram 1500

Re: Tesla : l'électricité sportive

Message par Nabush » lun. 30 mai 2016 16:59

Jbay : Pas d'accord sur ce que tu dis sur les moteur asynchrones et synchrones concernant le prix.

Les moteurs asynchrones ça coûte largement moins cher que les synchrones (brushless ou aimant permanent) car c'est plus simple. La cage d'écureuil est bien moins chère à construire que l'aimant permanent des brushless.

En industrie les moteurs asynchrones sont progressivement remplacés par les moteurs synchrones notamment pour la commande d'axes et les mouvements qui requièrent une grande précision. Les brushless sont tout le temps associés à des codeurs absolus hyper précis, permettant des précisions de positionnement énormes. En plus ces moteurs peuvent tourner très vite et ont un bon couple. Les servovariateurs permettent en outre une précision du contrôle du couple étonnante. (entre autre)

A noter cependant que dernièrement sur les grosses puissances nécessitant du positionnement précis, on arrive à faire de supers trucs avec de l'asynchrone avec codeur vitesse et codeur position + variateur type Moviaxis de chez SEW (variateur prévu à la base pour de la commande d'axes).

Pour revenir plus dans la sujet, à voir dans quelle mesure la BV va améliorer les performances, vu les courbes de puissance des moteurs électriques ça ne va pas être le jour et la nuit...ou alors il faudra des rapports hyper rapprochés pour être tout le temps dans la plage de couple puissance optimale...

Publicité
 

Répondre