Le topic du Groupe PSA

Nouveautés, voitures de sport actuelles et à venir
Répondre
Avatar du membre
Biki
Club AS
Messages : 27661
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 18:32
Voiture(s) : Smart Roadster-Coupé

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Biki » ven. 7 avr. 2017 08:52


Publicité
 

Avatar du membre
Cypr-21
Modérateur
Messages : 1662
Enregistré le : lun. 13 avr. 2015 19:26
Voiture(s) : Peugeot 607 - Opel Astra H

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Cypr-21 » sam. 11 nov. 2017 10:42

PSA présente son plan stratégique « Pace ! » pour sauver Opel

Le groupe PSA a dévoilé les grandes lignes de sa stratégie de redressement de la marque Opel. Retour à la rentabilité, nouveaux modèles, plateformes communes : voici tout ce qu'il faut savoir sur ce plan « Pace ! » qui doit sauver Opel.
Le groupe PSA a présenté son plan de redressement de la marque Opel/Vauxhall le 9 novembre 2017, soit 100 jours après la signature de l'accord de reprise du constructeur allemand par PSA (lire : PSA rachète Opel). Baptisé « Pace ! », ce plan a pour objectif d'un retour à la rentabilité de la marque d'ici à 2020. Et, à en croire Carlos Tavares, c'est loin d'être gagné :

« Opel est dans une situation dramatique. La marque a accumulé 10 milliards de dollars de pertes ces quinze dernières années »

Améliorer la compétitivité d'Opel
Pour revenir dans le vert, sans toucher aux emplois (PSA ne prévoit aucun licenciement économique), le constructeur allemand veut améliorer sa compétitivité. Et réduire les coûts. Ainsi, tous les futurs modèles d'Opel seront basés sur les plateformes CMP et EMP2, utilisées aujourd'hui par les modèles du groupe PSA. Opel passera ainsi de neuf plateformes à seulement deux d'ici à 2024.

Le centre R&D de Rüsselsheim va devenir un centre de compétences du groupe PSA.
Opel profitera aussi des moteurs de PSA. Et des équipements technologiques, développés sur les derniers modèles du groupe français. Par ailleurs, le centre de recherche et développement de Rüsselsheim , situé en Allemagne près de Francfort, va devenir un centre de compétence global pour le groupe PSA. Les ingénieurs vont travailler sur le développement de la pile à combustible et les technologies liées à la conduite autonome.
Enfin, tous les modèles jugés non rentables seront retirés du catalogue. L'Opel Adam et l'Opel Cascada vont ainsi passer à la trappe.

Plusieurs nouveautés attendues
Le Grandland X sera décliné dans une version hybride rechargeable en 2019. La technologie proviendra de chez PSA.
Si plusieurs modèles de la gamme vont disparaître du marché, le plan « Pace ! » prévoit aussi l'arrivée de plusieurs nouveautés au cours des prochaines années :
- Le nouvel utilitaire Opel Combo sera présenté en 2018. Il devrait aider la marque à augmenter les ventes de 25 % d'ici à 2020 sur le segment des VUL.
- En 2019, la nouvelle Opel Corsa sera lancée. Elle devrait être techniquement proche de la future Peugeot 208. La même année, Opel lancera une version hybride rechargeable de son SUV Grandland X (cousine du Peugeot 3008).

“Tous les modèles Opel seront électrifiés d'ici à 2024“

- Un nouveau SUV reposant sur la plateforme EMP2 arrivera par la suite. Il s'agira certainement d'un SUV à 7 places (comme le Peugeot 5008), visant à remplacer le monospace Opel Zafira. Enfin, une grande berline du segment D sera lancée d'ici à 2024.

Au total, le plan « Pace ! » prévoit le lancement d'une nouveauté majeure chaque année. Et l'arrivée de neuf nouvelles carrosseries d'ici à 2020. Quatre ans plus tard (2024), tous les modèles de la gamme seront déclinés dans une version électrifiée, électrique ou hybride.

Faire d'Opel un constructeur mondial
Opel va se développer sur 20 nouveaux marchés, dont la Chine et le Brésil, afin de devenir une marque mondiale. Une marque qui conservera son identité allemande promet Michael Lohscheller, le nouveau patron de la marque.

A noter que ce plan de redressement s'accompagne de l'arrivée d'un nouveau slogan : « L'avenir appartient à tous ».

Web
Administrateur
Messages : 39755
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Web » mar. 20 févr. 2018 09:08

Une sculpture géante du lion sera exposée à Genève :

http://www.automobile-sportive.com/news ... t-20180220

jolie réalisation je trouve :oui:

Dommage qu'on en sache pas beaucoup sur la structure elle-même, a priori ce devrait être fibre de verre/composite.

Avatar du membre
Grizzly
Club AS
Messages : 855
Enregistré le : jeu. 12 sept. 2013 12:03
Voiture(s) : Clio 3.2 RS CUP

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Grizzly » mar. 20 févr. 2018 18:58

La mutualisation des plateformes a déjà commencé chez Opel/psa, le Vivaro va passer d'un roulement arrière de trafic à un roulement d'expert à moyen terme (fin d'année calendaire).

Web
Administrateur
Messages : 39755
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 13:08
Voiture(s) : 12 cylindres en ligne

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Web » mer. 21 févr. 2018 09:09

structure acier et peau en fibre de verre c'est confirmé :fier:

il y a eu ensuite une peinture argent

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7443
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 2002

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Raaur » jeu. 31 mai 2018 18:43

PSA garantit les emplois d'Opel jusqu'en 2023


http://www.lepoint.fr/automobile/actual ... 16_683.php

Avatar du membre
Raaur
Club AS
Messages : 7443
Enregistré le : lun. 18 mai 2009 16:32
Voiture(s) : BMW 2002

Re: Le topic du Groupe PSA

Message par Raaur » mar. 5 juin 2018 18:12

Le Groupe PSA a annoncé le 4 juin qu'il préparait son retrait d'Iran, son plus grand marché étranger en volume, devenant le deuxième grand groupe français après Total à se plier aux injonctions américaines. PSA, dont les marques Peugeot et Citroën avaient formé des sociétés conjointes en Iran, a annoncé dans un communiqué avoir « commencé le processus de suspension des activités de ses JVs [joint-ventures], afin de se conformer à la loi américaine d'ici au 6 août 2018 ».

Malgré des protestations des alliés européens, les autorités américaines tentent d'imposer un embargo vis-à-vis de Téhéran, depuis leur retrait de l'accord sur le
nucléaire iranien, décidé unilatéralement et annoncé début mai. Pour PSA, un retrait de ce pays, s'il se confirme, constituerait un revers majeur.

Le groupe a vendu l'an dernier 444 600 véhicules en Iran, où il est traditionnellement bien implanté. Il s'agissait l'an dernier de son premier marché étranger devant la Chine (382 800 unités), le Royaume-Uni (279 100 unités), l'Italie (265 200 unités) et l'Allemagne (257 800 unités).

Sans l'Iran, l'objectif proclamé par le président Carlos Tavares de dépasser cette année la barre des 4 millions de véhicules écoulés serait compromis, alors qu'il était à
portée de main grâce au rachat d'Opel/Vauxhall bouclé durant l'été 2017. Le deuxième constructeur européen relativise cependant l'importance du marché iranien en termes financiers. Les activités du Groupe PSA en Iran représentent « moins de 1 % de son chiffre d'affaires ».

Cette annonce « ne modifie ni les objectifs généraux » de son plan stratégique Push to pass, ni « les orientations financières actuelles », a précisé le groupe. PSA vend en Iran essentiellement des anciens modèles de citadines (Peugeot 206) et de berlines (Peugeot 405) de fabrication locale.

Il souligne par ailleurs qu'il « est en contact avec les autorités américaines pour envisager une dérogation », « avec le support du gouvernement français », dans l'espoir de pouvoir poursuivre son activité. (AFP 4/5/18)

https://ccfa.fr/wp-content/uploads/2018 ... -06-05.pdf

Publicité
 

Répondre